Epopée Littéraire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ritournelle de la Faim, J.M.G Le Clézio

Aller en bas 
AuteurMessage
Maxime

avatar

Masculin Nombre de messages : 4383
Passion : Littérature
Coup De Coeur Livresques : Il existe bon nombre de belles histoires.
Préférences Littéraires : Un peu de tout, du moment que je lise.
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Ritournelle de la Faim, J.M.G Le Clézio   Mer 6 Mai - 15:13



Ma mère, quand elle m'a raconté la première du Boléro, a dit son émotion, les cris, les bravos et les sifflets, le tumulte. Dans la même salle, quelque part, se trouvait un jeune homme qu'elle n'a jamais rencontré, Claude Lévi-Strauss. Comme lui, longtemps après, ma mère m'a confié que cette musique avait changé sa vie. Maintenant, je comprends pourquoi. Je sais ce que signifiait pour sa génération cette phrase répétée, serinée, imposée par le rythme et le crescendo. Le Boléro n'est pas une pièce musicale comme les autres. Il est une prophétie. Il raconte l'histoire d'une colère, d'une faim. Quand il s'achève clans la violence, le silence qui s'ensuit est terrible pour les survivants étourdis. J'ai écrit cette histoire en mémoire d'une jeune fille qui fut malgré elle une héroïne à vingt ans.
Ritournelle de la Faim est un beau livre. Je l'ai placé dans histoire de vie puisque je ne pense pas qu'il appartienne au genre philosophique.
C'est une histoire toute simple, balisée dans le temps entre l'ascension d'Hitler au pouvoir et la fin de la seconde guerre mondiale. Je dois dire que je n'ai lu ce livre que par simple et unique but de me plonger dans une oeuvre du prix nobel de la littérature 2008, Le Clézio.
D'ailleurs, j'ai été drôlement surpris. Plutôt bien surpris je dois dire, car je m'attendais à un livre colossal, inadapté pour mon âge car bien trop compliqué. Hé non ! Prix nobel de la littérature signifie talent, mais pas pour autant complexité. Ainsi, l'auteur aborde l'histoire d'une jeune fille, qui entraîne le lecteur, de ses yeux mais du point de vue du narrateur, dans son passé. On revit de ce fait les moments qui l'ont menés jusqu'à ce qu'elle incarne aujourd'hui, qui l'ont forgé et l'ont fait devenir ainsi.
Je dois dire que l'écriture de Le Clézio est faite de beaucoup d'énumérations, et se base sur l'histoire (c'est un constant rapprochement entre l'histoire de l'humanité et l'histoire du roman.) On perçoit dans son écriture une nette connaissance des faits de l'histoire, du contexte, et respecte donc avec fidélité la période de l'avant guerre jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale. Evidemment, ce n'est pas un roman d'histoire, mais simplement la vie de personnages qui subissent cette dure période et la commentent. Xénia m'a agacé, je n'ai pas adhéré au personnage principal, mais plutôt au vieux et sa maison mauve...
Je ne saurais en dire davantage, car l'oeuvre porte malgré elle un sens, une véritable signification basée sur la faim (ce qui ne fait pas pour autant du livre un roman philosophique !) Une ritournelle est une chanson qui revient sans cesse, indéniablement. Le faim est donc une sensation qui subsiste, et comporte le même couplet. La faim de quoi, me direz-vous ? La faim de vie, de rêve, et d'amour, peut-être...
Je suis tant bien que mal rentré dans l'histoire, au bout de 60 pages, car les courtes phrases de l'auteur ne permettent pas au lecteur de se plonger directement dans l'histoire, et ce retour en arrière (ou plutôt l'évolution constante de la situation), crée le doute, la surprise et l'incohérence... Mais c'est de toute manière un livre à lire pour la découverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epopee-litteraire.exprimetoi.net
Elora

avatar

Féminin Nombre de messages : 1039
Age : 28
Passion : Lecture, Equitation
Coup De Coeur Livresques : Océan Mer - Alessandro Baricco
Préférences Littéraires : Histoires de vie...
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: Ritournelle de la Faim, J.M.G Le Clézio   Jeu 7 Mai - 14:45

On m'a dit des choses pas toujours positives sur Le Clézio et celle qui revenait le plus souvent est qu'il était dur à lire...
Et, comme les résumés me tentaient peu, je n'ai jamais osé me lancer ! Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mes-lectures.cowblog.fr
Maxime

avatar

Masculin Nombre de messages : 4383
Passion : Littérature
Coup De Coeur Livresques : Il existe bon nombre de belles histoires.
Préférences Littéraires : Un peu de tout, du moment que je lise.
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Ritournelle de la Faim, J.M.G Le Clézio   Jeu 7 Mai - 17:56

"Dur à lire" ne sont peut-être pas les mots en rapport avec l'écriture de Le Clézio. C'est plutôt son style qui n'est pas toujours fluide : ses mots sont totalement compréhensibles (appart les habituelles définitions à chercher : il y en a dans tous les livres), mais c'est leur assemblage qui n'est pas toujours très simple à lire. Et encore, c'est "lisable" !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epopee-litteraire.exprimetoi.net
cha-pline

avatar

Féminin Nombre de messages : 173
Age : 27
Passion : L'écriture, le théâtre et le cinéma
Coup De Coeur Livresques : La confusion des sentiments (Zweig), Lolita (Nabokov)
Préférences Littéraires : Littérature & théâtre
Date d'inscription : 26/04/2009

MessageSujet: Re: Ritournelle de la Faim, J.M.G Le Clézio   Ven 8 Mai - 17:38

Lisible plutôt, non ? Smile
Dans tous les cas, je partage ton opinion: c'est une excellent bouquin mais j'ai eu un peu de mal avec le début aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cha-pline.skyblog.com
Maxime

avatar

Masculin Nombre de messages : 4383
Passion : Littérature
Coup De Coeur Livresques : Il existe bon nombre de belles histoires.
Préférences Littéraires : Un peu de tout, du moment que je lise.
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Ritournelle de la Faim, J.M.G Le Clézio   Ven 8 Mai - 20:00

Absolument, "lisible" Smile

Oui, le début laisse le lecteur dans le flou. C'est difficile de comprendre toutes ces conversations de salon, sans rien connaître de l'histoire, du contexte et des personnages.

Mais cela évolue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epopee-litteraire.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ritournelle de la Faim, J.M.G Le Clézio   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ritournelle de la Faim, J.M.G Le Clézio
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Le Clézio, Jean-Marie Gustave] Ritournelle de la faim
» Notre faim n'as pas de limite
» [Nothomb, Amélie] Biographie de la Faim
» Pot de balle contre pot de caviar : enrayer la faim dans le monde ?!
» la ritournelle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epopée Littéraire :: ~ Romans Histoires de Vie-
Sauter vers: