Epopée Littéraire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lambeaux de Charles Juliet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Avalon

avatar

Féminin Nombre de messages : 119
Age : 26
Passion : Lire parmi tant d'autres
Coup De Coeur Livresques : Roméo et Juliette de William Shakespeare
Préférences Littéraires : Romans
Date d'inscription : 17/08/2008

MessageSujet: Lambeaux de Charles Juliet   Lun 18 Aoû - 11:48



R E S U M E
___Dans cet ouvrage, l'auteur a voulu célébrer ses deux mères : l'esseulée et la vaillante, l'étouffée et la valeureuse, la jetée-dans-la-fosse et la toute-donnée
___La première, celle qui lui a donné le jour, une paysanne, à la suite d'un amour malheureux, d'un mariage qui l'a déçue, puis de quatre maternités rapprochées, a sombré dans une profonde dépression. Hospitalisée un mois après la naissance de son dernier enfant, elle est morte huit ans plus tard dans d'atroces conditions.
___La seconde, mère d'une famille nombreuse, elle aussi paysanne, a recueilli cet enfant et l'a élevé comme s'il avait été son fils.
___Après avoir évoqué ces deux émouvantes figures, l'auteur relate succintement son parcours : l'enfance paysanne, l'école d'enfants de troupe, puis les premières tentatives d'écriture. Ce faisant, il nous raconte la naissance à soi-même d'un homme qui, à la faveur d'un long cheminement, est parvenu à triompher de la "détresse impensable" dont il était prisonnier. Voilà pourquoi Lambeaux est avant tout un livre d'espoir.


M O N.....A V I S
___J'ai lu ce livre assez rapidement. J'ai beaucoup aimé le style d'écriture. En effet, il utilise tout le temps la deuxième personne du singulier pour parler de ses deux mères mais aussi de lui et contrairement à L'Evénement d'Annie Ernaux, j'ai trouvé que ce type d'énonciation, assez singulière pour une autobiographie, m'a plus touché car j'avais l'impression qu'il s'adressait plus au lecteur, comme si nous étions en face de lui. Ce livre est aussi un magnifique hommage à ses deux mères et je vous le recommande.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://club-lecture.forumsactifs.com/
Elora

avatar

Féminin Nombre de messages : 1039
Age : 27
Passion : Lecture, Equitation
Coup De Coeur Livresques : Océan Mer - Alessandro Baricco
Préférences Littéraires : Histoires de vie...
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: Lambeaux de Charles Juliet   Mer 26 Aoû - 0:05

Le style de la 2ème personne du singulier n'enthousiasme, ni ne touche C'est justement là que le livre pêche par cette perpétuelle interpellation, cette adresse à l'autre, l'inconnu(e). Comme s'il dressait un tableau, présentait la scène d'une pièce théâtrale avant le lever de rideau... on n'est pas toujours sensible à ce style.
Après, il y a le contenu des "Lambeaux" : d'abord le portrait d'une maman, une Cosette sans la rencontre salvatrice de Jean Valjean, fille de paysans, privée du droit aux études, coincée dans sa ferme, les travaux de la terre, entre les quatre murs d'une maison. Cette maman fait pitié, franchement : son mal de vivre se tapit depuis la petite enfance, exacerbé par les malheurs d'une existence de plus en plus sinistre, catapulté par une énième grossesse, laquelle sera révélatrice d'une déprime postnatale, qu'on ne décrypte pas en ces temps-là (fin des années 30) mais qui conduira la jeune maman à l'asile!
En petite deuxième partie du récit, le narrateur s'interpelle lui-même en racontant son parcours (enfance, adolescence, adulte débutant...). Lui-même souffre de mélancolie, de traumatismes mais d'une franche envie de s'en sortir également. Egalement il a une vraie passion pour les mots, pour les livres et souhaite devenir un orfèvre littéraire, pour pouvoir enfin se délivrer, dire les choses qu'il couve en lui depuis longtemps.
Bref, "Lambeaux" n'est pas rose. C'est une page de l'histoire des paysans de la France du début du 20ème siècle, si commune, si courante et terriblement si dure! Charles Juliet dépose son barda, devenu trop lourd, trop pesant. Au lecteur de le porter, mais c'est écrasant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mes-lectures.cowblog.fr
Tizzounette

avatar

Féminin Nombre de messages : 848
Age : 27
Passion : Lire, écrire, vivre :)
Coup De Coeur Livresques : Tout, tout, tout...Allez jeter un coup d'oeil à ma présentation si vous voulez savoir ceux que je préfère =)
Préférences Littéraires : Fantasy !!!! Aventures fantastiques, ou comédies romantiques, romans de filles enfin un peu de tout mais pas trop les romans policiers...
Date d'inscription : 27/04/2009

MessageSujet: Re: Lambeaux de Charles Juliet   Ven 9 Oct - 19:23

Je l'ai lu il y a quelques mois, et franchement je n'ai pas vraiment aimé. Ou plutot si, j'ai aimé ce style d'écriture, je me suis plus ou moins attachée aux personnages et j'ai contemplé avidement cette vie loin d'être rose, mais on m'avait dit que ce livre était vraiment exceptionnellement marquant, et tout en le lisant je n'ai eu de cesse de rechercher ce petit plus qui en ferait un gros coup de coeur sauf que j'ai refermé la dernière page sans que rien ne soit arrivé '^^ alors j'ai été plutôt déçue, même si dans l'ensemble ça n'est pas un mauvais livre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.St0ry-of-the-impossible.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lambeaux de Charles Juliet   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lambeaux de Charles Juliet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Charles Juliet
» JULIET, Charles
» [Juliet, Charles] Lumière d'automne
» Puis-je me permettre... [Ellana devenue Niamh aujourd'hui]
» [Juliet, Charles] Lambeaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epopée Littéraire :: ~ Romans Autobiographiques & Témoignages-
Sauter vers: