Epopée Littéraire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Droit de Suicide

Aller en bas 
AuteurMessage
Lacrima



Féminin Nombre de messages : 145
Age : 23
Passion : Danse, musique, photographie et dessin
Coup De Coeur Livresques : L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera
Préférences Littéraires : Philosophique
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Droit de Suicide   Dim 19 Avr - 21:41

Droit de Suicide... Un roman qui me tient beaucoup à cœur, car l'histoire ressemble à mon vécu et à ce qui ce serait passé dans certains cas. Je raconte que Nine (la perso principale)s'est taillée les veines, je me suis taillée les veines. Elle s'est retrouvée perdu airant dans les rues de sa ville un jour de grande averse, je me suis retrouvée dehors, complètement à l'ouest pour cause d'histoire d'amour foireuse (je prenais quand même les choses sans réellement réfléchir, selon mes sentiments, à l'instinct).
C'est un roman qui débat sur la vie, l'amour et la perte d'un être cher.

« L'amour n'est pas une bonne raison de vivre, enfin c'est mon avis. Sérieusement qu'est-ce que c'est l'amour ? Un sentiment.
Oui, mais pas comme la colère ou la joie, qui elles sont passagères. C'est un sentiment envahissant. Quelque chose qui nous prend ; qui peut nous rendre fort et surtout faible. On l'attend comme le nouveau messie. On se retrouve sur un petit nuage, puis ce nuage, là, se transforme en pluie. Il n'y a plus rien, non, et on tombe. C'est inévitable.
D'après certains scientifiques, l'amour se résume à de la chimie, des hormones qui altèrent notre jugement. Et cela est censé durer trois années. Trois misérables années. C'est court, mais la nature est bien faite, c'est bien assez pour faire la cour, produire un bébé et le voir un peu grandir... et se battre pour la foutu garde. Ou simplement l'abandonner, certains hommes sont champions.
Puisque ça se fini toujours comme ça, par une rupture, une mort, je ne pense pas que ça soit une réelle raison de vivre. Mais je ne parle pas des personnes vraiment faites l'une pour l'autre, mais de ce sentiment, horrible sentiment trompeur qui nous fais espérer...
Pour ce qui est de l'âme sœur, le faite que quelque part, il y ait une personne qui vous est destinée... J'y crois, mais n'espère plus. Je pensais l'avoir trouvée, un moment de ma vie, qui est maintenant révolu. Je ne vis plus l'amour, je l'écris.
Moi, je suis Nine Léonie, écrivain misanthrope par excellence. Je ne l'ai pas toujours été, je veux dire, j'ai juste remarqué que la plupart des gens étaient de gros Cons, habitués à leur politesse de Cons, confortable dans leur maison à la Cons. Sans aucune pensée intelligente, ils lisent du Lévy comme si c'était dieu qui l'avait écrit, ou bien, ils se barbent à essayer de comprendre Balzac, Zola, Maupassant et tout le tralala pour faire genre je lis des classiques. Des monstres gavés par les préjugés, qui croient que le simple fait d'être plus âgé leur donne raison sur tout et n'importe quoi. Ils sont nés cons, vivent cons et termineront cons, sans réelle ambition dans la vie que d'être tout simplement et tristement con. Voici la vérité.
Un moment de ma vie, je ne supportais plus ça, donc, j'ai balancé la vérité blessante, bien que franche, à tout ces idiots, qui en partie, étaient plus ou moins la totalité de mes connaissances, pour ne pas dire ami. J'ai pour seul ami mon égo et ma chère éditrice. » Prologue

« Un hiver. La pluie tombe à grosses gouttes, il fait dans les 2 degré et le vent accompagne les quelques éclaires dans le ciel.
Je suis plantée là, du haut de mes 14 ans, devant la Cathédrale Notre-Dame de Reims. Mes larmes se mêlent à la pluie, avant même qu'elles n'atteignent le creux de mes cernes. J'ai les yeux rouges de colère, de fatigue. J'ai envie de m'effondrer. Là. Comme ça. Et ne plus rien faire, ne plus rien ressentir. J'ai envie de disparaître, qu'on me laisse la paix.
Il n'y avait personne. Non personne n'était assez con pour sortir en ses temps. Sur le parvis, à mes pieds, du sang. Le mien. Sur mon poignet gauche, juste au creux, là, une longue entaille. Le sang coule sur ma main, comme de l'eau. Je ne sais pas quand le bandage s'est envolé. Je ne sais pas quand je me suis perdue dans ce monde. Oui perdue, oubliée et toujours pas morte dans ce monde injuste. Mais après tout, ça serait trop juste de me laisser mourir, sans d'abord me faire souffrir.
Et j'étais devant cette immense cathédrale. Seule. A pleurer. Un hiver. La pluie tombe. Il fait 2 degré. Et il y a de l'orage.
Rien ne me fait réagir, rien ne me fait moins penser à Daniel.
Daniel. Daniel. Daniel. Daniel. Daniel...
Il est quelque part, il ne pense surement pas à moi, à ne se douter de rien. A surtout ne pas se douter que je souffre. Que je souffre, oui, stupidement, mais énormément. J'ai envie de mourir. J'ai envie de partir. De ne plus penser à ce con de Daniel.
[...]
Il arrive en courant. Il arrive en s'arrêtant. Il me fixe, il me juge. Je déteste ça. Quand il me juge comme ça. Un éclair fend le ciel.
Il vient vers moi en enlevant son manteau pour me le donner et me rattrape lorsque je commence à m'effondrer. Il prend son mouchoir dans sa poche et me l'entour sur le poignet. Il serre fort, très fort. J'ai foutu son beau mouchoir, le beau mouchoir que je lui avais offert. Il est souillé de mon sang maintenant... Je pleurs dans ses bras. Il me murmure des mots à l'oreille, mais je ne les entends pas.
Un orage éclate. Je pousse un cri. J'en ai peur maintenant. J'ai peur de mourir. J'ai froid. J'ai faim. J'ai mal. Oui tellement mal. Partout et nulle part. C'est invisible, abstrait.
- Je t'aime. Nine, tu m'écoutes ? Ne fait plus jamais ce genre de chose. Il y a des gens qui t'aime, ici.
Je le regarde dans ses yeux noir profond. Ce n'est pas la première fois. Non. Je suis tellement désolée. J'ai peur qu'il m'en veuille. Ce sont mes raisons de vivre, mes amis. » Chapitre 1

Amaury est le meilleur ami de Nine.
« - Nine ?
Je me retourne vers Amaury. Et je lui souris.
- Tu penses à quoi ?
- A nous... Merci Amaury.
Il me sourit. Il me montre ses dents, heureux. Ca sent le cramer. Je me retourne et dans la casserole les pâtes commence à bruler. Je fronce les sourcils et commence à rire, pas vraiment, mais c'est un début.
- Jette ça. Je vais me faire une salade chéri, lui lançai-je en me levant.
Le bruit d'une chaise qui tombe sur le sol. Ça passe vite. Ça grince. Ça m'a fait mal aux oreilles. J'ai mal aux genoux. J'ai mal. Et c'est physique.
Je suis tombée par terre. Je me suis donnée trop tôt le droit de revivre. Le droit de sentir cet air froid dans mes poumons. Ça va être plus dur que l'autre fois.
Je pose mes mains contre le sol pour essayer de me relever. Mais je n'y arrive pas. Je n'ai plus la force. Pourquoi je n'ai plus la force ?
Mon dieu... Je me rappel... Daniel.
Je commence à sangloter. Étalée là, sur le sol froid. Je ne sais plus où je suis, plus qui je suis. J'ai perdu.
Oui j'ai perdu...
Quelque chose me prend fermement le visage, de grandes mains chaudes. Je les repousse, mais elles me prennent plus durement. Je relève les yeux...
Amaury.
Il me regarde dans les yeux. Ça veut tout dire, et en même temps, rien. Il ne dit rien, non, absolument rien. Mais ses yeux m'occupent. Nos souvenirs m'immergent dans une sorte de transe. Je me sens mieux. En faite, je ne ressemble plus rien. Vide.»

« « Tu viens de vivre ton premier amour. C'est dur, on y va tous un peu fort. On est tous con. Tu as passé ton baptême du feu, chérie. Tu fais maintenant parti des brûlés vifs. Un moment ça va se calmer. Fait abstraction de la douleur. Il faut continuer à vivre, pour trouver la personne qui te soignera, qui éteindra le feu. »

Je m'étendis sur le lit, au dessus de la couette. Silencieuse, il n'y avait rien que le silence et le chuchotement de ma respiration irrégulière. Je n'entendais plus mon cœur, il était là, mais parti, je ne sais où. Je mis ma main contre ma poitrine. Tout petit rebond, dans ce corps qui semble revivre. Qui semble survivre et espère vivre. Le murmure timide d'une personne blessée, un enfant martyrisé, oublié.
J'étais une brulée vive. Oui, maintenant c'est fait. La vie commence. Le combat commence. C'est trop vite, c'est toujours trop vite. Je suis perdue, oui. J'ai peur, incroyablement peur.
Les larmes coulent, s'effacent. S'oublient. Mais le reste ne part pas. Il faut du temps, il faut du courage. Et moi je ne sais plus rien.
Qui suis-je ?
Je ferme fort les yeux.
Qui suis-je ?
Rien. Rien du tout.
Non. J'étais quelque chose. Quelqu'un. Nine Léonie, adolescente, écrivain. Intelligente, oui. Mure, oui. Mais quoi d'autre ? Aimante ? Gentille ? Innocente. Oui, innocente. J'ai oublié, j'ai tout oublié. Je ne sais plus. Je ne sais plus rien à ma vie. Ai-je déjà su quelque chose ?
C'est un rêve ? Je suis un petit oiseau, oui. Libre comme l'air, mais qui souhaite tellement plus. Je me suis posée sur la branche d'un petit arbrisseau et je me suis endormie. Je souhaitai devenir aussi belle et gracieuse que tous ces hommes. Mais c'est un cauchemar. Oui, je ne me suis jamais réveillée.
J'ai voulu plus que la Liberté. Je lui dis Adieu avec égoïsme. J'ai cassé mes ailes d'ange et mes pleurs servent d'espoir aux enfers. » Chapitre 2

J'arrête là. Le roman à cet instant n'est pas parfaitement bien logique, donc je préfère ne pas le poster sur le forum pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
Lionne de Mars

avatar

Féminin Nombre de messages : 27
Age : 25
Passion : Harry Potter,l'écriture, l'histoire, la vie, les fleurs et les papillons...
Coup De Coeur Livresques : Des centaines... et j'en passe
Préférences Littéraires : tout, sauf l'horreur =s
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Droit de Suicide   Dim 19 Avr - 22:02

C'est effrayant à quel point c'est criant de vérité.
Tu écris vraiment bien =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oo-plume-de-viie-oo.skyrock.com
Maxime

avatar

Masculin Nombre de messages : 4383
Passion : Littérature
Coup De Coeur Livresques : Il existe bon nombre de belles histoires.
Préférences Littéraires : Un peu de tout, du moment que je lise.
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Droit de Suicide   Dim 19 Avr - 22:19

J'avais vraiment l'impression dans le début de ton histoire (du commencement jusqu'au mot "Prologue"), que c'était le premier chapitre de ton récit fictif. Ce pourrait être un retour en arrière que tu émets à partir d'un moment présent. Le personnage a traversé toutes les étapes qu'il cite dans son monologue, les espérances de la vie qui ont disparues, l'effondrement d'idéologies auquelles il tenait, et l'absence soudaine d'envie de vivre. Là, à partir des constations de sa nouvelle vie, il retourne en arrière et explique au lecteur tout ce qui a causé ces pertes. C'est vraiment excellent. Là encore, les mots ne sont pas mâchés, et tu fais de bonnes références à l'époque de notre temps. C'est intéressant.

Des rythmes ternaires dans les chapitres suivants, et beaucoup de questions réponses créent un rythme assez intensif dans la narration, et beaucoup de sincérité. Mais il ne faut pas continuer pour les autres chapitres ainsi. Là, tu es parvenue à créer l'univers dans lequel tes personnages font évoluer. Car, pour écrire un roman, il faut avant tout se créer son monde. Tu as réussie, mais il faudra poursuivre les actions de tes personnages dans des récits narratifs plus consistants. J'entends par là des réflexions, des paragraphes plus long, et pas seulement des brèves phrases qui n'apportent que des réponses.

Continues ainsi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epopee-litteraire.exprimetoi.net
Lacrima



Féminin Nombre de messages : 145
Age : 23
Passion : Danse, musique, photographie et dessin
Coup De Coeur Livresques : L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera
Préférences Littéraires : Philosophique
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Droit de Suicide   Dim 19 Avr - 22:29

^^ Oui c'est un peu près ce que j'ai fais pour la suite. Je mettrai peut-être Droit de Suicide en entier plus tard.

En faite, l'histoire comme j'ai prévue de la raconté, c'est Nine Léonie qui apprend la mort de Daniel (l'amour de sa vie) ce qui constitue le tout début. Puis a travers les chapitres, à l'aide des flash back, elle nous raconte son histoire passé.

^^ En tout cas merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
Clochette

avatar

Féminin Nombre de messages : 364
Age : 28
Passion : Lecture, musique, dessin, peinture, nature
Coup De Coeur Livresques : La petite Chartreuse - Pierre Péju
Préférences Littéraires : Littérature jeunesse, poésie, romans
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Droit de Suicide   Lun 20 Avr - 15:17

C'est étrange, j'ai un peu la même manière d'écrire. Comme une sorte de biographie fictive. J'ai commencé à écrire l'histoire d'une jeune fille, comme toi. qui va commencer à se tailler les veines (comme moi). Elle est déjà pas mal effacée dans sa class, enfin un peu partout.
Bref, je ne vais pas raconter ça ici...
J'ai trouvé ça super bien écrit... Vraiment.

Que dire d'autre???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liseuse-en-book.skyrock.com
Lacrima



Féminin Nombre de messages : 145
Age : 23
Passion : Danse, musique, photographie et dessin
Coup De Coeur Livresques : L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera
Préférences Littéraires : Philosophique
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Droit de Suicide   Lun 20 Avr - 21:31

^^ Ca m'a l'air quand même très différent. Mon histoire ne raconte pas simplement la vie d'une adolescente en mal être. C'est juste la première partie ça ^^.

Bref, merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
shouki

avatar

Féminin Nombre de messages : 288
Age : 22
Passion : Lecture-Ecriture
Coup De Coeur Livresques : Kiki Strike / les désasteuses aventures des orphelins baudelaires
Préférences Littéraires : Tragédie-Aventure-Policier-Enquètes
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Droit de Suicide   Lun 20 Avr - 21:36

Ouah ! C'est là que je comprends les différences d'ages !!! Tu écris trés bien comparé à toi mon livre est insinifiant et NUL =( ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shouki-book.skyrock.com/
Lacrima



Féminin Nombre de messages : 145
Age : 23
Passion : Danse, musique, photographie et dessin
Coup De Coeur Livresques : L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera
Préférences Littéraires : Philosophique
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Droit de Suicide   Lun 20 Avr - 21:40

^^ Pour moi, l'âge n'a rien à voir dans la maturité donc, dans la façon d'écrire. Il est injuste d'avoir des préjugés sur les gens selon leurs ages.

^^ Et tu es jeune, c'est bien normal que ton style ne soit pas encore très bien développé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
shouki

avatar

Féminin Nombre de messages : 288
Age : 22
Passion : Lecture-Ecriture
Coup De Coeur Livresques : Kiki Strike / les désasteuses aventures des orphelins baudelaires
Préférences Littéraires : Tragédie-Aventure-Policier-Enquètes
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Droit de Suicide   Lun 20 Avr - 21:47

Oui, j'espere mais de temps à autre je suis découragée et dégoutée !!! Enfin si tu en as le courage tu peux lire mon livre : http://shouki-book.skyrock.com/

bizous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shouki-book.skyrock.com/
Lacrima



Féminin Nombre de messages : 145
Age : 23
Passion : Danse, musique, photographie et dessin
Coup De Coeur Livresques : L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera
Préférences Littéraires : Philosophique
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Droit de Suicide   Lun 20 Avr - 21:49

^^ Je suis déjà passée, tu es encore jeune et tu as le temps de développer ton style, même si, sans te découragée, certains ne se développe jamais et son toujours aussi nul (ne cite personne mdr).

Le terme Livre me dérange un peu, c'est plus une fiction ou une histoire, pas un livre ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
shouki

avatar

Féminin Nombre de messages : 288
Age : 22
Passion : Lecture-Ecriture
Coup De Coeur Livresques : Kiki Strike / les désasteuses aventures des orphelins baudelaires
Préférences Littéraires : Tragédie-Aventure-Policier-Enquètes
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Droit de Suicide   Mar 21 Avr - 10:32

Ok, mais moi je vais prouver au monde entier que je peux le faire ^^ !!!!(Voila que je m'emporte ...) Allé à bientot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shouki-book.skyrock.com/
Clochette

avatar

Féminin Nombre de messages : 364
Age : 28
Passion : Lecture, musique, dessin, peinture, nature
Coup De Coeur Livresques : La petite Chartreuse - Pierre Péju
Préférences Littéraires : Littérature jeunesse, poésie, romans
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Droit de Suicide   Mar 21 Avr - 10:55

Lacrima a écrit:
^^ Ca m'a l'air quand même très différent. Mon histoire ne raconte pas simplement la vie d'une adolescente en mal être. C'est juste la première partie ça ^^.

Bref, merci.

Je n'ai pas dit que c'était la même chose. Mais le point de départ me semble le même, c'est tout. Maintenant, c'est sur on ne peut que dire que tu as une belle écriture, vu que le commencement ne dis rien d'une histoire (à quand une suite, à lire?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://liseuse-en-book.skyrock.com
Lacrima



Féminin Nombre de messages : 145
Age : 23
Passion : Danse, musique, photographie et dessin
Coup De Coeur Livresques : L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera
Préférences Littéraires : Philosophique
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Commentaire Droit de Suicide [Roman]   Mar 21 Avr - 13:10



Dernière édition par Lacrima le Jeu 23 Avr - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
milal

avatar

Masculin Nombre de messages : 1166
Age : 25
Passion : écriture, lecture, rêve...
Coup De Coeur Livresques : Aucun, chaque livre est une nouvelle page.
Préférences Littéraires : fantasy, aventure, action...
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: Droit de Suicide   Jeu 23 Avr - 12:52

Alors, je crois comprendre être le premier à commenter !!
Je viens de lire ce prologue de Droit de Suicide !

Tu enchaînes les mots, les phrases magnifiquement. Elles se suivent. Le même style, la même écriture reste tout du long.
Malgré les fautes qu'on peut voir, que je n'ai pas relevé, on apprécie ce prologue. On suit...
Je vais me répéter, je le sens.
Bref !
Tu as juste à revoir les quelques fautes de conjugaison et ton prologue est très bien à mon humble avis.

Ha, j'oubliais ! A un moment tu changes radicalement ! Au moment de la connerie des gens qui naissent, vivent restent et meurent cons. C'est une sorte de réveil pour le lecteur qui commence à s'ennuyer. Un bon point pour ma part.
Un bon début pour ma part !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyliaruhan.skyrock.com/
Magali

avatar

Féminin Nombre de messages : 2506
Age : 25
Passion : Ressentir
Coup De Coeur Livresques : La mante au fil des jours - Christine renard + J'irai cracher sur vos tombes - Boris Vian + Le Rêve - Emile Zola + L'insoutenable legereté de l'être - Milan Kundera
Préférences Littéraires : Boris Vian, Emile Zola, Jean-christophe Grangé, Milan Kundera.
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Droit de Suicide   Jeu 23 Avr - 17:30

Oula, je n'avais eu les larmes aux yux en lisant quelque chose depuis fort longtemps ! Je ... Franchement, je sais pas quoi dire, je n'ai qu'une envie, c'est lire la suite, et même si elle est postée, je n'ai pas envie de pleurer...
TU as un style très différent de ce que je connais jusque là, et honnetement, j'adore... Si tu postes ça dans un concours, à coup sur, tu es gagnante, c'est unique, sensationnel, emouvant, realiste, et ... Beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://val-mybae.skyrock.com
Lacrima



Féminin Nombre de messages : 145
Age : 23
Passion : Danse, musique, photographie et dessin
Coup De Coeur Livresques : L'insoutenable légèreté de l'être de Milan Kundera
Préférences Littéraires : Philosophique
Date d'inscription : 19/04/2009

MessageSujet: Re: Droit de Suicide   Jeu 23 Avr - 17:45

^^ Merci, je compte terminer le roman et tenté ma chance chez les grands éditeurs XD. Mais bon, je ne l'utiliserai jamais pour un concours ^^, j'ai posté une nouvelle "L'Éternelle", qui elle sera présenté à un concours de nouvelle.

Ce n'est pas comme ça dans tout le roman ^^, mais le chapitre 1 et 2 ont été inspiré de la réalité, j'étais proche de me retrouvée dehors une nuit de pluie les veines coupées. XD On va dire que je suis vraiment névrosée et que je réagi au quart de tours.
Je m'inspire de ce que je ressent, c'est ça le secret. Je puisse dans la peine que j'ai eu lorsque, moi et celui que j'aime, on se "boude".

Bref XD, merci, c'est la plus grande éloge que j'ai eu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://...
APAN



Masculin Nombre de messages : 10
Age : 24
Passion : Ecrire (Poésie..);Thêatre
Coup De Coeur Livresques : Journal d'Hirondelle d'Amélie Nothomb;Le Parfum de Patrick Süskind
Préférences Littéraires : La folie,le mystique,l'étrange,le brumeux...
Date d'inscription : 10/04/2009

MessageSujet: Re: Droit de Suicide   Lun 27 Avr - 16:35

Au début j'ai lu Droit de suicide avant tout par curiosité.Le prologue était plutot pas mal,le reste allait,mais je sais pas pourquoi c'est vraiment en lisant les deux derniers chapitre que j'ai comprit que ça m'avait plut.
Je trouve que les qualités de Droit de Suicide sont de sonner vrai et unique car ce récit vient de ton coeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apan.zeblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Droit de Suicide   

Revenir en haut Aller en bas
 
Droit de Suicide
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Suicide revient !!!
» Le "suicide" de Murdoch
» mobilhome et camping droit
» Suicide d'amour
» Image et droit :Copie d'un article sur Internet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epopée Littéraire :: ¶ Commentaires-
Sauter vers: