Epopée Littéraire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'étranger - Albert Camus

Aller en bas 
AuteurMessage
Maxime

avatar

Masculin Nombre de messages : 4383
Passion : Littérature
Coup De Coeur Livresques : Il existe bon nombre de belles histoires.
Préférences Littéraires : Un peu de tout, du moment que je lise.
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: L'étranger - Albert Camus   Sam 28 Fév - 17:30

A la vue des 5 millions de ventes de ce chef d'oeuvre de la littérature, chez la plus grande maison d'édition nommée Folio, je ne suis absolument pas étonné d'avoir aprpécié cet ouvrage d'Albert Camus à sa juste valeur. D'une légéreté sans pareille, l'Etranger relate la vie d'un jeune homme, narrateur de son histoire, qui l'expose au lecteur avec un détachement exemplaire. De la mort de sa mère jusqu'à la fin de sa propre existence, l'absurdité des faits quotidiens de son histoire s'entrechoquent avec ses pensées absentes de sentiments, et avec la force de caractère la plus creuse qu'un personnage principal n'ait jamais eut. Car l'exploit de Camus prend vie dans la présence presque fausse de "Mersault" - ainsi se nomme-t-il - dans son enveloppe corporelle et son âme ; aussi ternes d'envie et de passion qu'ils n'aient jamais possédés. L'auteur a su adapter sa plûme à l'insignifiance du personnage, dénué de sentiment et d'émotion, et qui justifie la totalité de ses actes et de ses pensées par les plus élémentaires justifications. Ainsi, banale et parfois infantile, sa plûme métamorphosée par la troublante personnalité du personnage, cotoît la beauté des mots de l'écrivain, et ses touches de "folie" qui impreignent le récit d'un talent inimitable !
"... J'ai compris que j'avais détruit l'équilibre du jour, le silence exceptionnel d'une plage où j'avais été heureux. Alors, j'ai tiré encore quatre fois sur un corps inerte où les balles s'enfonçaient sans qu'il y parût. Et c'était comme quatre coups brefs que je frappais sur la porte du malheur." (pages 103 - 104.)
Vous en révéler davantage serait gâcher la fluidité de la lecture de cette oeuvre, et l'appréciation favorable que vous pourriez vous en faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epopee-litteraire.exprimetoi.net
Magali

avatar

Féminin Nombre de messages : 2506
Age : 25
Passion : Ressentir
Coup De Coeur Livresques : La mante au fil des jours - Christine renard + J'irai cracher sur vos tombes - Boris Vian + Le Rêve - Emile Zola + L'insoutenable legereté de l'être - Milan Kundera
Préférences Littéraires : Boris Vian, Emile Zola, Jean-christophe Grangé, Milan Kundera.
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: L'étranger - Albert Camus   Sam 28 Fév - 17:58

Je suis absolument d'accord avec toi, ce livre de Camus est empreint d'un manque de sentiment qui me ravit. Le personnage est completement amorphe, on a l'impression qu'il ne vit pas ou plus. Je trouve ça fascinant.
Ma partie préférée du Roman est le procès. Ses idées face à ce qu'on lui reproche, son approche de la mort, on a l'impression que ça ne l'atteint pas. C'est comme si il avait une part d'inhumanité. Fascinant, je ne trouve pas d'autre mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://val-mybae.skyrock.com
Estelle

avatar

Féminin Nombre de messages : 25
Age : 25
Passion : Lire, écouter de la musique, Modern Jazz.
Coup De Coeur Livresques : La Saga de Stephenie Meyer, Geisha de Arthur Golden...
Préférences Littéraires : Je lis de tout... mais je ne suis pas très fan des SF.
Date d'inscription : 08/02/2009

MessageSujet: Re: L'étranger - Albert Camus   Dim 15 Mar - 18:53

Ce livre, je ne l'ai pas lu volontairement, mais par obligation ( cours de français ), et j'avoue avoir été septique au départ, quant à cette lecture. Mais tout compte fait, ce livre m'a beaucoup plue. C'est un livre facile à lire je trouve, même si le style d'écriture d'Albert Camus est assez particulier : phrases courtes. Je trouve que le titre du livre est assez bien choisi par rapport à l'histoire, car dans le fond Meursault est étranger à la société dans laquelle il vit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bouquiner.skyblog.com
Melicha

avatar

Féminin Nombre de messages : 116
Age : 24
Passion : La lecture et seulement la lecture
Coup De Coeur Livresques : La trilogie du cercle blanc de Nora Roberts
Préférences Littéraires : Fantastique, histoires de vie et SF
Date d'inscription : 19/10/2009

MessageSujet: Re: L'étranger - Albert Camus   Lun 7 Déc - 0:12

Bon moi j'ai un avis plutôt partagé : le début ne m'a pas plus du tout, le côté amorphe du personnage et son manque de sentiments ne m'a pas fasciné du tout, l'histoire en elle-même ça va mais bon j'ai eu un peu de mal à le lire mais comme je dois le lire dans le cadre des cours de français je l'ai lu totalement. Mais je dois avouer que la fin est mieux, à partir du procès j'ai réussit à trouver quelques traces de sentiments et d'émotions venants de ce personnages qui semblent complètement à l'ouest bien que très intelligent je dois dire ; et cela à rendu la lecture plus simple, j'aime mieux quand on nous fais passer des sentiments par les mots. La fin est aussi très belle un style maitriser à la perfection, j'aime. D'un point d'un point de vue plus extérieur je peux dire que finalement ce livre n'est pas mal, et qu'il doit être sûrement assez intéressant à étudier en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://life-is-read.skyrock.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'étranger - Albert Camus   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'étranger - Albert Camus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Albert Camus
» Recherche sur Albert Camus
» Les classiques qui ne devraient pas être des classiques (ou "qu'est ce que le point?")
» [Camus, Albert] L'étranger
» Albert Camus au Panthéon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epopée Littéraire :: ~ Romans Classiques-
Sauter vers: