Epopée Littéraire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Inglourious Basterds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AdelineA2

avatar

Féminin Nombre de messages : 284
Age : 22
Passion : Lecture
Coup De Coeur Livresques : Ensemble, c'est tout - Les Ames Vagabondes - Ellana ..
Préférences Littéraires : Tellement changeantes
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Inglourious Basterds   Sam 27 Fév - 14:15


Dans la France occupée de 1940, Shosanna Dreyfus assiste à l'exécution de sa famille tombée entre les mains du colonel nazi Hans Landa. Shosanna s'échappe de justesse et s'enfuit à Paris où elle se construit une nouvelle identité en devenant exploitante d'une salle de cinéma.
Quelque part ailleurs en Europe, le lieutenant Aldo Raine forme un groupe de soldats juifs américains pour mener des actions punitives particulièrement sanglantes contre les nazis. "Les bâtards", nom sous lequel leurs ennemis vont apprendre à les connaître, se joignent à l'actrice allemande et agent secret Bridget von Hammersmark pour tenter d'éliminer les hauts dignitaires du Troisième Reich. Leurs destins vont se jouer à l'entrée du cinéma où Shosanna est décidée à mettre à exécution une vengeance très personnelle...

Mes impressions :

Un réussite, un film pouvant être qualifié par les mots œuvres cinématographiques sans aucune retenue ...
Tarantino a encore une fois su faire du grand cinéma, les "Kill Bill" étant déjà à un niveau très haut, Inglourious Basterds est une grand réussite aussi, pour ses dialogues et mises en scènes. Il nous offre un nouvelle vue sur le cinéma lors de l'occupation allemande.

"- Vous entendez ce bruit ? C'est le déclic de mon Walter braqué sur vos testicules.
- Alors on est deux, je vise vos couilles depuis le début."


Malgré que ce film relate des moments historiques regrettables, une pointe d'humour a été retrouvé dans certaines scènes, et certains actes. Le sujet même du film était très intéressant. Le début révélant déjà de la cruauté et de l'antisémitisme flagrant par une scène tragique.
On a pu suivre le parcours des résistants ainsi que quelques uns des complot qui ont été mis en place pour repousser les allemands et aussi venger les proches et les juifs ...

"- Bonjour Mademoiselle. Puis-je me joindre à vous ?
- Écoutez, Fredrick.
- Oh ! [rire] Vous vous souvenez de mon nom.
- Oui. Écoutez, vous avez l'air d'être un type plutôt agréable.
- Merci.
- Je vous en prie. Quoi qu'il en soit j'aimerais que vous cessiez de m'ennuyer.
- Je vous présente mes excuses mademoiselle. Je ne voulais pas vous ennuyer. J'essayais simplement d'être amical.
- Je ne souhaite pas être votre ami.
- Pourquoi ?
- Ne faites pas l'enfant. Vous savez pourquoi.
- Je suis plus que juste un uniforme.
- Mais pas pour moi. Si vous cherchez désespérément une petite amie française je vous suggère d'essayer Vichy. "


L'histoire étant divisée en deux partie, l'un parlant du complot de Shosanna, une jeune Juive se faisant passer pour une charmante française et ayant perdu ses parents très jeune tués par le colonel Hans Landa et une autre partie suivant les actes du lieutenant Aldo Raine et de ses soldats Juifs surnommé les "Bâtards" et semant la terreur parmi les troupes allemandes résidant en France.

"Bien, je me présente : Lt . Aldo Raine. Et j'ai besoin de huit soldats. On va se pointer en France en tenue civile, on aura qu'un objectif à atteindre et un seul : tuer du nazi. Les membres du parti national socialiste ont conquis l'Europe par le meurtre, la torture, les menaces et la terreur. Nous allons leur rendre la monnaie de leur pièce, nous allons massacrer les soldats allemands. C'est par notre cruauté qu'ils vont nous connaître. Ils auront les preuves de notre cruauté quand ils trouveront les corps mutilés, démembrés, éventrés de leurs frères après notre passage ! Les allemands ne pourrons pas s'empêcher de penser à la barbarie, aux atrocités que nous leur infligerons ! Ils vont gouter à nos poings, aux talons de nos bottes, et aux fils de nos lames ! Les allemands auront la nausée ! Les allemands vont nous entendre arriver ! Les allemands seront terrorisés ! Les nazis n'ont aucune humanité ! Il faut les détruire ! Chaque soldat de mon commando devra me rapporter cent scalps ! Et j'entends avoir mes scalps."



Les acteurs ont su orchestrer les évènements dans lesquels ils jouaient. Je trouve pour ma part que chacun apportaient un petit plus au film, et donc ils ont tous très bien joué. J'ai apprécié par la même occasion la présence de Brad Pitt.

En conclusion, j'aurais aimé découvrir ce film plus tôt , car je ne m'en vois pas du tout déçu. La scène du cinéma à la fin était vraiment géniale ! Inglourious Basterds et pour moi (je le redis encore une fois) une réussite en tout point du vus.

"Ah ouais c'est bien ce qu'on pensait. Ça nous enchante pas, on aime bien que nos nazis soient en uniforme parce que comme ça on peut les repérer du premier coup. mais si t'enlève cet uniforme, y aura personne qui saura que tu étais nazi, et ça, ça fait pas notre affaire. alors je vais t'laisser un petit truc impossible à enlever..."

...


Dernière édition par AdelineA2 le Dim 28 Fév - 17:23, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://booksfilms-a2.skyrock.com
Luft



Féminin Nombre de messages : 129
Age : 27
Passion : Vivre.
Coup De Coeur Livresques : .
Préférences Littéraires : Toutes les bonnes choses.
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: Inglourious Basterds   Sam 27 Fév - 15:17

C'est pas non plus ce qu'on peut qualifier de "chef-d'oeuvre" hein, certes c'est amusant mais ça va pas plus loin. Ca reste encore une fois un film à grande audience qui ne pousse pas la réflexion au-delà du "boum boum".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wladyslaw.skyblog.com
AdelineA2

avatar

Féminin Nombre de messages : 284
Age : 22
Passion : Lecture
Coup De Coeur Livresques : Ensemble, c'est tout - Les Ames Vagabondes - Ellana ..
Préférences Littéraires : Tellement changeantes
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Inglourious Basterds   Sam 27 Fév - 16:24

Je trouve au contraire que c'est recherché sans trop en montrer. Il y a juste la fin qui est fictive. Pour le reste, les points historiques étaient bien démontrés, entre la France prise par l'Allemagne, les Nazis, les résistants ...

Pour l'action c'est le style de Tarantino. Tu dois le savoir mieux que moi la Seconde Guerre Mondiale était très sanguinolente, donc non ce n'est pas exagéré.

Pourquoi ce film devrait nous pousser à réfléchir, alors que tout le monde est censé connaître ce point historique étant mondial ! Que veux-tu que Tarantino démontre dans son film ? (je trouve que son sujet est pourtant clair et net !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://booksfilms-a2.skyrock.com
Maxime

avatar

Masculin Nombre de messages : 4383
Passion : Littérature
Coup De Coeur Livresques : Il existe bon nombre de belles histoires.
Préférences Littéraires : Un peu de tout, du moment que je lise.
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Inglourious Basterds   Dim 28 Fév - 0:02

Elle n'a pas qualifiée ce film de chef d'oeuvre, elle n'est restée qu'à en relater ses qualités. Je l'ai vu il y a bien longtemps déjà (le temps passe si vite), mais je me souviens d'un film qui a su se partager en deux points de vue bien distincts (celui des nazis et celui des juifs), à me pousser dans des pensées pas trop catholiques (et quelques insultes qui allaient avec), à de la pitié et de la tendresse, au plaisir d'avoir découvert ce réalisateur et d'avoir passé un moment agréable. Inglorious Basterds n'est pas un film historique à proprement parler, c'est avant tout un gros budget américain, qui porte toutes les caractéristiques des Etats-Unis : ils ont vécu cette guerre avec quelques distances (malgré leur implication), et c'est ce recul dont a bénéficié le réalisateur pour y insérer quelques pointes d'humour et des touches de différence par rapport aux drames européens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epopee-litteraire.exprimetoi.net
AdelineA2

avatar

Féminin Nombre de messages : 284
Age : 22
Passion : Lecture
Coup De Coeur Livresques : Ensemble, c'est tout - Les Ames Vagabondes - Ellana ..
Préférences Littéraires : Tellement changeantes
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Inglourious Basterds   Dim 28 Fév - 17:39


BANDE ANNONCE (VF)


Non, je ne qualifiais pas ce film de chef œuvre ! Car j'en ai vu des meilleures, mon avis ne changera pas.

Maxime, ta critique est très juste le réalisateur prend bien du recul, mais les américains étaient aussi assez touchés par cette guerre, n'oublions pas l'attaque de Pearl Harbor, ... !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://booksfilms-a2.skyrock.com
Gavroche

avatar

Masculin Nombre de messages : 251
Age : 26
Passion : Littérature
Coup De Coeur Livresques : La Chartreuse de Parme - Le Misanthrope - Faust
Préférences Littéraires : Théâtre, Poésie
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Inglourious Basterds   Mar 2 Mar - 3:49

Certes, mais Pearl Harbor était (et est toujours d'ailleurs), une base navale américaine. Donc, même si l'attaque japonaise fut particulièrement violente, très peu de civils en furent victimes. Les États-Unis sont d'ailleurs l'un des rares pays belligérants à ne presque pas avoir connu la guerre sur leur sol (si l'on met de côté les îles du Pacifique).
Cela dit, ce fait ne leur ôte bien entendu aucun mérite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://levieuxmurier.blogspot.com/
AdelineA2

avatar

Féminin Nombre de messages : 284
Age : 22
Passion : Lecture
Coup De Coeur Livresques : Ensemble, c'est tout - Les Ames Vagabondes - Ellana ..
Préférences Littéraires : Tellement changeantes
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: Inglourious Basterds   Mar 9 Mar - 20:01

Tarantino exploite mieux que jamais les deux versants de sa croyance absolue dans les pouvoirs du cinéma. D'un côté, en affinant son style (...) de l'autre, en prêtant au 7ème Art la capacité fabuleuse et naïve de rectifier le cours de l'Histoire (...)
Charlie Hebdo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://booksfilms-a2.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Inglourious Basterds   

Revenir en haut Aller en bas
 
Inglourious Basterds
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [2009] Inglourious Basterds
» Inglourious Basterds - Quentin Tarantino
» Inglourious Basterds (2009, Quentin Tarantino)
» [Blu-Ray] Inglourious Basterds
» Inglarious Basterds (boitier métal)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epopée Littéraire :: ~ Cinématographie-
Sauter vers: