Epopée Littéraire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le deuil sied à Electre (Mourning Becomes Electra) Eugene O'Neill

Aller en bas 
AuteurMessage
sixteen

avatar

Féminin Nombre de messages : 429
Age : 27
Passion : Lecture et écriture
Coup De Coeur Livresques : Robin Hobb, Anne Rice
Préférences Littéraires : Fantastique
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Le deuil sied à Electre (Mourning Becomes Electra) Eugene O'Neill   Lun 22 Fév - 21:12







Résumé

Nouvelle-Angleterre, juste à la fin de la guerre d'indépendance (1865, rappelons-le !). Cette pièce de théâtre raconte l'histoire d'une famille, les Mannon, une famille qui semble maudite. En effet, la pièce reprend les grands thèmes de la tragédie grecque : meurtre au sein de la famille, adultère, haine, vengeance, punition, justice, et même un complexe d'Electre. Lavinia Mannon, la fille de la famille, découvre que l'homme qui la courtise depuis peu est en réalité un cousin, dont le père avait été chassé par son frère pour avoir eu un enfant avec une vulgaire servante et qu'en plus, c'est l'amant de sa mère, la belle et hautaine Christine. Lavinia voue un amour très violent à l'égard de son père, et une haine féroce pour sa mère. Aussi décide-t-elle de confronter celle-ci pour lui dire ce qu'elle pense de son adultère. Le ton monte entre les deux femmes. Christine, qui hait son mari, prévoit avec son amant d'empoisonner son mari...Ce qu'il se passe ensuite?Meurtre, vengeance, suicide. Une vraie tragédie. Et l'auto-destruction d'une famille.

L'auteur

L'auteur, né en 1888 à New-York, obtint le prix Nobel de littérature en 1936 et trois fois le prix Pulitzer !

Avis

Déjà,j'étais attirée par la couverture. Ensuite, je devais le lire pour les cours. Et je n'ai pas été déçue, bien au contraire ! Quelle agréable surprise, en effet ! Une pièce de théâtre qui se dévore, on veut savoir
la suite, elle nous surprend, elle nous touche. Certains dialogues sont tellement violents qu'ils nous secouent, car on s'y croirait. Incroyable génie de l'auteur qui nous rend, grâce à des didascalies
longues et détaillées, la demeure des Mannon aussi vivante qu'un lieu réel !La passion, la vengeance, tout ce tourbillon de désirs est merveilleusement retranscrit. La fin est assez géniale, dans son genre
: Lavinia finit par devenir comme cette mère qu'elle abhorrait de toute son âme. Un complexe d'Electre, en effet : Lavinia adulte son père, déteste sa mère, et selon celle-ci, essayait dès l'enfance de lui voler
sa place auprès de son père et de son frère ! Prête à tout pour venger son père, à l'égard d'Electre, elle mène sa mère à la mort. En bref, probablement ma pièce de théâtre préférée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://well-read-kid.over-blog.com
Maxime

avatar

Masculin Nombre de messages : 4383
Passion : Littérature
Coup De Coeur Livresques : Il existe bon nombre de belles histoires.
Préférences Littéraires : Un peu de tout, du moment que je lise.
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Le deuil sied à Electre (Mourning Becomes Electra) Eugene O'Neill   Mer 24 Fév - 15:36

J'aime beaucoup le titre français Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epopee-litteraire.exprimetoi.net
 
Le deuil sied à Electre (Mourning Becomes Electra) Eugene O'Neill
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau Module
» Eugene O'Neill
» Que valent les machines electra
» Tric trac en deuil
» 62' Buick Electra Amt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epopée Littéraire :: ~ Tragédie-
Sauter vers: