Epopée Littéraire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La mouette (Anton Tchekhov)

Aller en bas 
AuteurMessage
candyneige59

avatar

Féminin Nombre de messages : 262
Age : 30
Passion : Lecture, écriture
Coup De Coeur Livresques : Tous les livres de Beigbeder
Préférences Littéraires : Beigbeder, Ellis, Pille....
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: La mouette (Anton Tchekhov)   Ven 29 Jan - 15:41

La mouette

Anton Tchekhov



Résumé : C'est l'été, et comme tous les étés, on se retrouve dans la propriété de Sorine. Seul personnage véritablement sympathique, il n'échappe pourtant pas à la règle : Les acteurs de ce drame de l'indécision et de l'inachèvement sont des personnages stéréotypés, s'exprimant au moyen de clichés galvaudés et vides de sens. Pièce sans héros véritable, sans action spectaculaire, La Mouette est un chef-d'oeuvre de l'implicite, et l'on est tenté d'accorder une portée symbolique au moindre détail. Or, si la mouette peut bien sûr être comprise comme un symbole de liberté, elle peut aussi être appréciée pour sa valeur dramatique, maillon de tout un réseau d'échos que Tchekhov met en place pour figurer l'enfermement, qui culmine dans le rétrécissement du lieu de l'action. Le théâtre en plein air même ne saurait constituer une ouverture, illusion factice qui tombe en lambeaux sur les bords d'un lac stagnant ajoutant encore à l'étouffement par son simple pouvoir de réflexion.

Mon avis : Mon avis au sujet de cette pièce de théâtre est plutôt mitigé. D'un certain côté, je l'ai trouvée assez agréable à lire, même si j'ai eu du mal au début à retenir les noms des personnages, peut-être parce qu'ils sont russes et qu'ils ont pour certains divers prénoms ou surnoms. L'écriture est fluide et plaisante, ceci dit j'ai trouvé l'histoire peu attrayante. Tous les personnages de cette pièce semblent indécis, perplexes, on se demande parfois ce qu'ils veulent réellement, et même si leur histoire est triste pour la plupart d'entre eux, je ne m'y suis pas véritablement attachée. Le personnage le plus intéressant serait peut-être Treplev, qui semble beaucoup souffrir de la célébrité de sa mère et du peu d'intérêt qu'elle accorde à ses écrits, tout comme de l'indifférence de Nina à son égard. En ce qui concerne celle-ci, on a parfois l'impression qu'elle n'aime pas véritablement Trigorine, et qu'elle le suit uniquement pour faire carrière dans le théâtre.

Le seul point positif que j'aie tiré de cette pièce, c'est qu'il m'a permis de mieux comprendre l'allusion qui y est faite dans le livre Bubble gum de Lolita Pille. On comprend en effet que Derek considère Manon comme une piètre actrice qui s'intéresse plus à la renommée que laisse entrevoir ce métier plutôt qu'à l'art même du théâtre et du cinéma, tout comme Nina dans La mouette. Une pièce assez agréable à lire donc, mais qui ne m'a pas particulièrement emballée non plus.

Citations

- "Si jamais tu as besoin de ma vie, viens la prendre."

- "Je crois qu'il faut écrire sans penser du tout à ce qu'il faudrait écrire."

- "Les gens sans talent ont toujours essayé et essayent toujours de supprimer les gens qui en ont du talent. C'est vieux comme le monde."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quel-reve-eveille.skyblog.com
 
La mouette (Anton Tchekhov)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tchekhov, Anton] La Mouette
» LA STEPPE de Anton Tchekhov
» Anton TCHEKHOV (Russie)
» Anton Tchekhov, un Pouchkine en prose
» [Tchekhov, Anton] La dame au petit chien et autres nouvelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epopée Littéraire :: ~ Tragédie-
Sauter vers: