Epopée Littéraire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Voyage au bout de la nuit (Louis-Ferdinand Céline)

Aller en bas 
AuteurMessage
candyneige59

avatar

Féminin Nombre de messages : 262
Age : 30
Passion : Lecture, écriture
Coup De Coeur Livresques : Tous les livres de Beigbeder
Préférences Littéraires : Beigbeder, Ellis, Pille....
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Voyage au bout de la nuit (Louis-Ferdinand Céline)   Jeu 28 Jan - 14:38

Voyage au bout de la nuit

Louis-Ferdinand Céline



Résumé : À la suite d'un défilé militaire, Ferdinand Bardamu s'engage dans un régiment. Plongé dans la Grande Guerre, il fait l'expérience de l'horreur et rencontre Robinson, qu'il retrouvera tout au long de ses aventures. Blessé, rapatrié, il vit le conflit depuis l'arrière, partagé entre les conquêtes féminines et les crises de folie. Réformé, il s'embarque pour l'Afrique, travaille dans une compagnie coloniale. Malade, il gagne les États-Unis, rencontre Molly, prostituée au grand cœur à Detroit tandis qu'il est ouvrier à la chaîne. De retour en France, médecin, installé dans un dispensaire de banlieue, il est confronté au tout-venant sordide de la misère, en même temps qu'il rencontre ici et là des êtres sublimes de générosité, de délicatesse infinie, "une gaieté pour l'univers".... Epopée antimilitariste, anticolonialiste et anticapitaliste, somme de toutes les expériences de l'auteur, Voyage au bout de la nuit est peuplé de pauvres hères brinquebalés dans un monde où l'horreur le dispute à l'absurde. Mais, au bout de cette nuit, le voyage ne manque ni de drôlerie, ni de personnages fringants, de beautés féminines "en route pour l'infini".

Mon avis : S'il est vrai qu'on n'accroche pas tout de suite à ce roman, je me suis finalement beaucoup attachée à Bardamu, le personnage principal de Voyage au bout de la nuit. Celui-ci vit de nombreuses aventures, entre la France, les Etats-Unis et l'Afrique, aventures où il rencontrera divers personnages hauts en couleur, et on ne s'ennuie pas une seconde. On sent que l'auteur s'est inspiré de sa propre expérience pour écrire ce roman, et ce n'en est que plus agréable, car on découvre au fil de la lecture ses impressions sur le monde et sur l'époque dans laquelle il vivait. Bardamu est égoïste, obsédé et parfois même malhonnête, mais on ne peut qu'approuver son honnêteté. Il n'hésite pas ainsi à prôner la lâcheté et à admettre qu'il se fiche bien de la guerre, qu'il ne veut rien avoir à faire avec et que l'héroïsme ne lui inspire rien qui vaille. Cette façon de voir les choses est assez rare dans la littérature, qui a plus souvent tendance à prôner le patriotisme, et on comprend donc aisément que ce livre ait fait un scandale lors de sa sortie. Mais pour ma part, j'ai beaucoup aimé les idées qu'il dégageait et l'honnêteté de l'auteur, qui dénonce là la guerre, le colonialisme et le capitalisme.

En outre, on découvre dans ce livre de nombreuses choses quant à la société du début du XXème siècle, et c'est très intéressant. J'ai ainsi beaucoup aimé l'expérience de travail à la chaîne de Bardamu dans l'usine américaine Ford, tout comme la façon dont les personnages semblent obnubilés par l'argent et la réussite sociale. Ce roman est plutôt noir et plutôt pessimiste quant à la condition humaine, la misère y est très présente, mais il est toutefois très intéressant, et Bardamu semble parfois plus humain qu'il ne le laisse paraître. Je pense notamment à la façon dont il parle de Bébert, qu'il semble beaucoup regretter. L'humour est paradoxalement assez présent aussi, ce qui allège cette lecture plutôt ardue, dont la seule chose que je regretterais peut-être est que certains passages soient assez longs et complètement dépourvus d'action et de dialogues. Autrement, c'est un classique qui mérite vraiment d'être découvert.

Citations

- Si les gens sont si méchants, c'est peut-être seulement parce qu'ils souffrent, mais le temps est long qui sépare le moment où ils ont cessé de souffrir de celui où ils deviennent un peu meilleurs.

- Quand la haine des hommes ne comporte aucun risque, leur bêtise est vite convaincue, les motifs viennent tout seuls.

- Faire confiance aux hommes c'est déjà se faire tuer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quel-reve-eveille.skyblog.com
Mademoiselle_Aime

avatar

Féminin Nombre de messages : 1174
Age : 30
Passion : Lire, écouter, vivre, parler...
Coup De Coeur Livresques : Celui qui me prend au <3
Préférences Littéraires : Aucune.
Date d'inscription : 10/11/2009

MessageSujet: Re: Voyage au bout de la nuit (Louis-Ferdinand Céline)   Jeu 28 Jan - 20:41

Désolée d'être hors-sujet mais je suis étonnée par la vitesse avec laquelle tu as lu ce livre, j'ai la même édition chez moi et c'est écrit en tout petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lis-moi-et-relis-moi.skyrock.com
sixteen

avatar

Féminin Nombre de messages : 429
Age : 27
Passion : Lecture et écriture
Coup De Coeur Livresques : Robin Hobb, Anne Rice
Préférences Littéraires : Fantastique
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Voyage au bout de la nuit (Louis-Ferdinand Céline)   Jeu 28 Jan - 21:45

Ma prof de français de première m'avait dit qu'il fallait bien du courage pour lire ce livre. Je l'ai, mais j'ai toujours rechigné à le lire à cause des opinions de l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://well-read-kid.over-blog.com
Luft



Féminin Nombre de messages : 129
Age : 27
Passion : Vivre.
Coup De Coeur Livresques : .
Préférences Littéraires : Toutes les bonnes choses.
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: Voyage au bout de la nuit (Louis-Ferdinand Céline)   Jeu 28 Jan - 22:57

Mort à crédit est encore bien plus appréciable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wladyslaw.skyblog.com
candyneige59

avatar

Féminin Nombre de messages : 262
Age : 30
Passion : Lecture, écriture
Coup De Coeur Livresques : Tous les livres de Beigbeder
Préférences Littéraires : Beigbeder, Ellis, Pille....
Date d'inscription : 13/12/2009

MessageSujet: Re: Voyage au bout de la nuit (Louis-Ferdinand Céline)   Ven 29 Jan - 10:36

Je n'ai pas lu Mort à crédit. Je le lirai peut-être alors. Mademoiselle_Aime moi j'ai une vieille édition de la bibliothèque, il fait 600 pages à peu près (et c'est écrit normalement, heureusement parce que je suis myope lol), mais j'ai été étonnée parce que je l'ai trouvé simple. Je m'attendais à un texte compliqué (peut-être parce que c'est un classique, je ne sais pas, préjugés quand tu nous tiens lol), et en fait l'auteur, qui parle à la première personne, parle un peu de façon populaire. Il y a certains mots relevés par ci par là, mais au final c'est très simple, parfois même vulgaire (et sale, certains personnages parlant de leurs problèmes d'intestins ou autres....). Donc ça se lit assez vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quel-reve-eveille.skyblog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voyage au bout de la nuit (Louis-Ferdinand Céline)   Mer 3 Fév - 18:29

Sixteen> Tu es à Paris III ?
Revenir en haut Aller en bas
sixteen

avatar

Féminin Nombre de messages : 429
Age : 27
Passion : Lecture et écriture
Coup De Coeur Livresques : Robin Hobb, Anne Rice
Préférences Littéraires : Fantastique
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Voyage au bout de la nuit (Louis-Ferdinand Céline)   Jeu 4 Fév - 0:09

Oui, pourquoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://well-read-kid.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Voyage au bout de la nuit (Louis-Ferdinand Céline)   Jeu 4 Fév - 0:54

Je me disais bien que je t'avais déjà vu..
Revenir en haut Aller en bas
sixteen

avatar

Féminin Nombre de messages : 429
Age : 27
Passion : Lecture et écriture
Coup De Coeur Livresques : Robin Hobb, Anne Rice
Préférences Littéraires : Fantastique
Date d'inscription : 14/01/2009

MessageSujet: Re: Voyage au bout de la nuit (Louis-Ferdinand Céline)   Jeu 4 Fév - 18:13

Ah bon? Le monde est donc bien petit. Et qu'est-ce-ce que tu étudies?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://well-read-kid.over-blog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voyage au bout de la nuit (Louis-Ferdinand Céline)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage au bout de la nuit (Louis-Ferdinand Céline)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis-Ferdinand Céline : Voyage au bout de la nuit.
» Voyage au bout de la nuit
» Une merveille - Lettre à gaston Gallimard de Louis-Ferdinand Céline...
» Louis-Ferdinand CÉLINE - L'Église
» Louis-Ferdinand CÉLINE - Voyage au bout de la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epopée Littéraire :: ~ Romans Classiques-
Sauter vers: