Epopée Littéraire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rouge d'envie.

Aller en bas 
AuteurMessage
Magali

avatar

Féminin Nombre de messages : 2506
Age : 25
Passion : Ressentir
Coup De Coeur Livresques : La mante au fil des jours - Christine renard + J'irai cracher sur vos tombes - Boris Vian + Le Rêve - Emile Zola + L'insoutenable legereté de l'être - Milan Kundera
Préférences Littéraires : Boris Vian, Emile Zola, Jean-christophe Grangé, Milan Kundera.
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Rouge d'envie.   Dim 14 Sep - 15:02

Un cri strident et glaçant retentit dans la petite maison aux volets rouges de la rue Baudelaire. La maîtresse de maison venait de s’écrouler sur le plancher. Tout le monde sursauta, et la plupart des habitants, encore endormis, écarquillèrent les yeux pour reprendre le fil de la vie, laissant leurs rêves s’estomper. Joan vit sa femme tomber au pied du lit. Elle était en train de s’habiller lorsqu’une violente douleur dans le bas du ventre l’avait déchirée avec force. Son visage était crispé et rouge, elle semblait vouloir dire quelque chose mais la souffrance l’en empêchait. La femme de chambre débarqua en trombe devant le mari qui, se trouvant tout bête devant cette blessure invisible, ne savait pas quoi faire. Tout de suite elle comprit, et fit s’asseoir la jeune femme. Son ventre imposant, qui n’avait cessé de grossir les neufs mois précédents, était comme prêt à éclater, et Corinne criait de plus en plus souvent, de plus en plus fort. Son autre fils accourut lui aussi, en chemise de nuit, suivi de près par Marthe, la cuisinière. Tout de suite Joan se leva et entraîna Pierrick au rez-de-chaussée, laissant les femmes de maison s’affairer.
Joan se sentait, et se savait impuissant, Dans son esprit vagabond, l’inquiétude se mêlait à la panique. La même angoisse qui s’était emparée de lui à la venue de Pierrick revenait Une fois de plus pour lui enserrer le cœur et l’étouffer. Qu’allait-il venir ? Un enfant ? Comme son fils ? Ou quelque chose d’autre… Corinne ne lui avait jamais rien caché, et c’est avec arrogance qu’il défiait la maladie de sa tendre femme. Il se sentait à la fois troublé et fasciné. C’est vrai, épouser un vampire, ça ne se fait pas tous les jours. Aussi n’avait-il qu’une peur : les enfants. Pierrick était comme lui, un homme, plein de chair et de vie, avec cette envie commune à tout les jeunes enfants de douze ans de découvrir le monde. Aussi tenait-il rarement en place.
Dans ses réflexions, il entendit un enfant pousser des gémissements. La porte en haut de l’escalier s’ouvrit. Ce fut la bonne qui apparut :
- Une fille, une fille !
Elle parlait vite dans son excitation, et sa voix frémissante témoignait de son émotion. Elle avait été embauchée très jeune pour servir l’antique famille de Corinne, et était traitée comme la matriarche de la maison. Tout le monde l’aimait et la respectait, bien qu’avec l’âge, son ouïe s’altérait.
Joan et Pierrick s’élancèrent dans l’escalier, et firent attention à ne pas faire de bruit, car désormais, plus aucun son ne sortait de la chambre. Corinne était allongée sur le lit, et si le sol était rouge pivoine, elle en revanche était cependant très pâle et gardait les yeux fermés, tandis que sa fille se pelotonnait dans son berceau. La grosse cuisinière tenait la main de Corinne, avec une étrange expression sur son visage.
Il y avait vraiment beaucoup de sang. Le sol en était recouvert. Joan se pencha sur le berceau, et contempla sa fille. Des joues rondes, des yeux verts, les mêmes que sa mère, un semblant de chevelure brune, comme lui, elle sera magnifique, pensa-t-il. Elle balbutiait et souriait. Elle avait le sourire de Corinne.
Celle-ci l’appela, mais d’une voix si faible, qu’il ne l’entendit pas. La bonne grosse cuisinière l’appela elle-même. Joan se retourna et contempla sa femme. Un poignard s’enfonça dans son cœur avec une violence inouïe. Si il l’avait croisée dans la rue, il ne l’aurait pas reconnue ainsi. Au lieu de sa belle et magnifique épouse, celle qui lui avait souri juste la veille avec sa joie éclatante, celle qu’il avait vu danser dans des joies si exquises, à sa place gisait dans le lit un fantôme. Elle était tellement pâle, elle qui avait le pouvoir de garder les couleurs de son visage, elle qu’il avait aimée et aimerait tout au long de sa vie. La femme dans son lit était tellement différente. Il s‘approcha doucement et pris la main qui restait libre. Elle était froide, froide et sans vie, mais toujours aussi douce. Corinne essaya de parler, mais toutes ses forces l’avaient abandonnées. Joan se rapprocha d’elle, et lui posa un baiser sur le front.
- Joan, disait-elle imperceptiblement. Je meurs Joan, je le sais. Non, c’est vrai, ne cherche pas à prouver le contraire. C’est ainsi, ne soit pas triste. Joan, soigne notre fille, Joan, je t’aime…
Elle ferma les yeux. Joan essayait en vain de cacher ses larmes. Soudain elle rouvrit les yeux, et planta son regard dans celui de son époux. Ses yeux bleu-gris lui transpercaient le cœur, il savait que plus jamais il ne verrait briller les étoiles dans ce regard. Dans un dernier effort, presque surhumain, elle dégagea ses minces doigts de ceux de Joan, et tendit le bras vers sa fille.
- Julia, dit-elle dans un souffle.
Son bras retomba lourdement sur le drap. C’était fini.
Une ombre passa sur la maison, personne ne parla plus. Pierrick se jeta silencieusement dans les bras de Marthe, tous pleuraient, et criaient de désespoir en leur for intérieur. Avec Corinne, c’était l’âme de la maison qui partait, c’était la joie et la vie de toute une famille qui disparaissait le temps d’une nuit, pour un temps indefini.
Les funérailles furent grandioses. Joan dilapida la majeure partie de l’héritage dans la cérémonie. Corinne avait reposé à l’air libre, dans le caveau familial, afin que tout ses amis, puissent lui rendre un dernier hommage. Au milieu des fleurs, d’innombrables fleurs que son mari lui avait offertes, elle semblait plus jeune et plus fragile qu’auparavant. Beauté perdue dans l’enfantement, elle devait ne jamais revenir. Le bruissement voluptueux de sa robe lorsqu’elle courrait vers lui, le sourire aimant qu’elle posait jadis sur sa famille, la manière qu’elle avait de parler, le son de sa voix lorsqu’elle chantait doucement, la chaleur de sa peau, tout cela revenait devant les yeux de Joan. Des larmes silencieuses coulaient sur ses joues. Son épouse, celle pour qui il se serait damné, était partie, envolée, ailleurs, là où il ne pouvait la suivre.
L’accouchement s’était mal passé, elle avait perdu trop de sang, mais Joan savait, il savait qu’il devait en être ainsi, et qu’elle avait tout fait, tout fait pour lui donner un autre enfant. Celui-ci reposait dans ses bras. Julia semblait être comme sa mère, fragile et délicate. Tout en elle lui rappelait Corinne, et il se jura de veiller sur elle jusqu’à son dernier souffle.



J'ai remanié le texte, sans avoir avancé vraiment, Je vous promet une suite d'ici la semaine prochaine =).


Dernière édition par Magali le Lun 13 Oct - 12:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://val-mybae.skyrock.com
Maxime

avatar

Masculin Nombre de messages : 4383
Passion : Littérature
Coup De Coeur Livresques : Il existe bon nombre de belles histoires.
Préférences Littéraires : Un peu de tout, du moment que je lise.
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Rouge d'envie.   Dim 14 Sep - 15:14

C'est un très beau début. Bien écrit ; il ne me semble pas y avoir d'incohérences, appart peut être celle minime de la durée de l'accouchement...
Sinon on ne sait plus à quoi s'attendre pour la suite. Tout se passe à peu près bien dans le meilleur des mondes, sachant que l'enfant est né et que la mère est morte, car le destin l'avait décidé. J'attends un rebondissement impressionnant pour la suite ; afin de nous tenir en haleine.
Bonne continuation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epopee-litteraire.exprimetoi.net
Magali

avatar

Féminin Nombre de messages : 2506
Age : 25
Passion : Ressentir
Coup De Coeur Livresques : La mante au fil des jours - Christine renard + J'irai cracher sur vos tombes - Boris Vian + Le Rêve - Emile Zola + L'insoutenable legereté de l'être - Milan Kundera
Préférences Littéraires : Boris Vian, Emile Zola, Jean-christophe Grangé, Milan Kundera.
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Rouge d'envie.   Dim 14 Sep - 15:18

Rah mais ce n'était que la présentation, l'ébauche de ce que fut la venue au monde de mon Héroïne.
L'histoire vient après, normalement, juste après cet extrait, je tourne la page, pour ouvrir une vision sur la période que tiendra toute l'histoire : son adolescence. Comment va-t-elle reussir à vivre comme tout le monde, en sachant que de sa mère, elle a hérité des dons, des dons, ou une malédiction. L'histoire se passe au 18ème siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://val-mybae.skyrock.com
milal

avatar

Masculin Nombre de messages : 1166
Age : 25
Passion : écriture, lecture, rêve...
Coup De Coeur Livresques : Aucun, chaque livre est une nouvelle page.
Préférences Littéraires : fantasy, aventure, action...
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: Rouge d'envie.   Mar 16 Sep - 21:34

j'ai tout lu, mais je trouve ça lourd, c'est long à lire pas dans le sens que le texte est long, mais les phrases sont longues, lourdes... les mots se répètent souvent...

mais après si tu dis que c'est juste pour présenter, je comprends tout à fait...

et aussi je trouve ça une bonne idée que l'histoire se passe au XVIIIème siècle...

par exemple maurice blanc avec son voleur euh... arsène lupin dans un roman que j'ai lu ou un bout.... bref c'est souvent à cette époque ci que se apsse ce genre d'histoires... j'aime bien ce choix...

mais je trouve quand, même, je me répète, que c'est lourd....




a apart, c'est bizarre, mais quand on regarde les critiques quand on a pas trop aimé un texte, on le fait savoir directement en se montrant le moins violent possible puis après on fait tout pour remonter le texte... je trouve ça quand même étonnant non ? enfin c'est ce que je trouve...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyliaruhan.skyrock.com/
Maxime

avatar

Masculin Nombre de messages : 4383
Passion : Littérature
Coup De Coeur Livresques : Il existe bon nombre de belles histoires.
Préférences Littéraires : Un peu de tout, du moment que je lise.
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Rouge d'envie.   Mer 17 Sep - 11:20

Je n'ai pas trouvé ça si lourd que cela ; je me répète mais je ne vois pas où en veut venir le récit, où va t-il emmener le lecteur et quels rebondissements va t-il avoir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epopee-litteraire.exprimetoi.net
Magali

avatar

Féminin Nombre de messages : 2506
Age : 25
Passion : Ressentir
Coup De Coeur Livresques : La mante au fil des jours - Christine renard + J'irai cracher sur vos tombes - Boris Vian + Le Rêve - Emile Zola + L'insoutenable legereté de l'être - Milan Kundera
Préférences Littéraires : Boris Vian, Emile Zola, Jean-christophe Grangé, Milan Kundera.
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Rouge d'envie.   Mer 17 Sep - 13:08

Si vous voulez tout savoir, c'est une histoire de Vampire, et la jeune helen va tomber amoureuse d'un Hémophile au Lycée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://val-mybae.skyrock.com
milal

avatar

Masculin Nombre de messages : 1166
Age : 25
Passion : écriture, lecture, rêve...
Coup De Coeur Livresques : Aucun, chaque livre est une nouvelle page.
Préférences Littéraires : fantasy, aventure, action...
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: Rouge d'envie.   Mer 17 Sep - 16:20

Euh..... c'est quoi exactement un hémophile ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyliaruhan.skyrock.com/
Magali

avatar

Féminin Nombre de messages : 2506
Age : 25
Passion : Ressentir
Coup De Coeur Livresques : La mante au fil des jours - Christine renard + J'irai cracher sur vos tombes - Boris Vian + Le Rêve - Emile Zola + L'insoutenable legereté de l'être - Milan Kundera
Préférences Littéraires : Boris Vian, Emile Zola, Jean-christophe Grangé, Milan Kundera.
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Rouge d'envie.   Mer 17 Sep - 16:35

C'est quelqu'un dont le sang ne se renouvelle que très difficilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://val-mybae.skyrock.com
milal

avatar

Masculin Nombre de messages : 1166
Age : 25
Passion : écriture, lecture, rêve...
Coup De Coeur Livresques : Aucun, chaque livre est une nouvelle page.
Préférences Littéraires : fantasy, aventure, action...
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: Rouge d'envie.   Mer 17 Sep - 16:47

Aïe... alors là, faut qu'on connaisse le carctère des deux personnages et on te lâchera pas du tout... l'hémophile va-t-il lui avouer à Helen qu'il est ainsi ?
Helen lui avouera-t-elle, si elle le sait qu'elle un vampire ?

Se cacheront-ils la vérité ?

moi je trouve ça super bon comme histoire... un ennemi va-t-il se présenter ? faire son apparition dans le but d'éliminer un des deux personnages.... et là on fait un petit remake dans le passé.... enfin pour l'instant avec ce que je m'imagine ça a l'air super bien....

j'ai envie de voir la suite...

ne lâches pas cette histoire, travaille, persévère, mais surtout n'abandonnes pas... surtout pas, il n'y a pas interêt... et si jamais tu manques d'idées... hésites pas à demander.... j'ai vraiment, pour l'instant, envie de lire cette histoire....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyliaruhan.skyrock.com/
Magali

avatar

Féminin Nombre de messages : 2506
Age : 25
Passion : Ressentir
Coup De Coeur Livresques : La mante au fil des jours - Christine renard + J'irai cracher sur vos tombes - Boris Vian + Le Rêve - Emile Zola + L'insoutenable legereté de l'être - Milan Kundera
Préférences Littéraires : Boris Vian, Emile Zola, Jean-christophe Grangé, Milan Kundera.
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Rouge d'envie.   Mer 17 Sep - 16:56

OUla, on se calme, je n'ai même pas bosser sur ce projet cette semaine, j'en ai un autre, dont tu as pu lire le debut précédemment, celui là, je vais prendre mon temps, autant pour l'autre, peut être plus. Les idées ne sont pas encore très organisées dans ma tête, mais ce sera long, et ne contez pas sur moi pour mettre la totalité de la chose sur le forum. Ce serait beaucoup trop long, même si je tape ce projet à l'ordinateur et non en écrivant... Désolé, je ferais mon possible pour publier ici une suite, ou un autre extrait mais là, puor le moment, je suis occupée avec les cours, l'autre essai, et puis encore un troisième dont je ne parlerais pas.

Et oui, je fais partie des gens qui peuvent faire plusieurs choses en mm temps sant trop s'embrouiller Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://val-mybae.skyrock.com
milal

avatar

Masculin Nombre de messages : 1166
Age : 25
Passion : écriture, lecture, rêve...
Coup De Coeur Livresques : Aucun, chaque livre est une nouvelle page.
Préférences Littéraires : fantasy, aventure, action...
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: Rouge d'envie.   Jeu 18 Sep - 15:31

en tout cas ne lâches pas l'affaire, enfin l'histoire plutôt... prends ton temps pour que ça germe dans tête, que ça murisse et écris ce qui te passe par la tête sans vraiment d'ordre précis... écris les passages que tu sais déjà tu vas les oublier sinon...

enfin moi c'est ce que je fais pour certains de mes projets....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyliaruhan.skyrock.com/
Maxime

avatar

Masculin Nombre de messages : 4383
Passion : Littérature
Coup De Coeur Livresques : Il existe bon nombre de belles histoires.
Préférences Littéraires : Un peu de tout, du moment que je lise.
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: Re: Rouge d'envie.   Ven 19 Sep - 21:27

Milal prêche la bonne parole, et je le soutiens.
Ne gâche pas une histoire pour, justement une histoire de temps !
Nous attendrons le temps qu'il faudra.
Ce que tu comptes faire, de toute façon Smile
BONNE CONTINUATION !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epopee-litteraire.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rouge d'envie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rouge d'envie.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Collection rouge (SEP)
» BROC AND TROC DE L'ESCARGOT ROUGE
» Kre-rouge : mes bracelets
» desperado rouge en bouchon couronne
» Collection Rouge et noir chez Fleuve Noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epopée Littéraire :: ¶ L'Epopée des Ecrits :: ~ Âmes de Nouvellistes-
Sauter vers: