Epopée Littéraire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'adieu aux armes, E. Hemingway

Aller en bas 
AuteurMessage
Maxime

avatar

Masculin Nombre de messages : 4383
Passion : Littérature
Coup De Coeur Livresques : Il existe bon nombre de belles histoires.
Préférences Littéraires : Un peu de tout, du moment que je lise.
Date d'inscription : 01/06/2008

MessageSujet: L'adieu aux armes, E. Hemingway   Ven 28 Aoû - 21:32




L'Adieu aux armes

Ernest Hemingway


L'Adieu aux armes est un roman d'Ernest Hemingway. Son action se déroule sur le front italien, pendant la Première Guerre mondiale, et raconte une histoire d'amour impossible en temps de guerre entre un soldat et une infirmière.
Il y décrit avec force la terreur d'une guerre des sens, endosse les rôles clés d'un roman succinct et pur.
Le titre anglais est à double sens : A Farewell to Arms signifie à la fois un adieu aux bras (et par là le roman d'amour) et un adieu aux armes (évoquant le thème du roman de guerre).
Le titre de cet ouvrage est l'allégorie de la lâcheté, le personnage principal la personnification de l'anti héros. Le personnage principal, personnage dont le nom s'oublie après la lecture, est l'archétype du bandit moderne dont nous offre la plume du célèbre prix nobel de la littérature.
En apparence attaché à la guerre, ce personnage dont rien nous y attache, n'est qu'un piètre homme qui revendique son amour pour la guerre et ne fait que fuir dans l'amour et la conquête de la femme ses pires démons. Au premier abord, le lecteur perçoit dans ce personnage un mystère dans sa personnalité, une anomalie entre ce qui paraît et ce qui est profondément ancré dans le personnage : un soit disant guerrier pour un homme finalement si ridicule. N'offrant que de très rares sentiments, lâche il devient de surcroît menteur.
La force d'Heminway, comme le prouve ce sujet, est qu'il parvient à focaliser notre attention sur la pauvreté de la personnalité du personnage, efface par la prédominance de ce personnage une quelconque relation affective passant au second plan, et ne crée une histoire qu'avec le peu d'éléments que possède ce dernier. A vrai dire, cette oeuvre n'aurait pas la même valeur sans le titre honorifique de cet auteur : je me serais arrêté au caractère du personnage, sans percevoir la transparence de l'écriture d'Hemingway, formée pour créer par petites touches L'Adieu aux armes, formidable histoire où l'arme laisse place à un adieu déchirant jusqu'à la dernière page.
Ne soyez pas repoussés par cet avis, il est certainement meilleur qu'il le laisse paraître Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://epopee-litteraire.exprimetoi.net
 
L'adieu aux armes, E. Hemingway
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Hemingway, Ernest] L’adieu aux armes
» Adieux aux armes et prise de commandement
» guerriers / élus, armes, équipements.
» Adieu mon beau Umaga !
» Choix des armes #2: Règlement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epopée Littéraire :: ~ Romans Classiques-
Sauter vers: