Epopée Littéraire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Villa Amalia - Pascal Quignard

Aller en bas 
AuteurMessage
Elora

avatar

Féminin Nombre de messages : 1039
Age : 28
Passion : Lecture, Equitation
Coup De Coeur Livresques : Océan Mer - Alessandro Baricco
Préférences Littéraires : Histoires de vie...
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Villa Amalia - Pascal Quignard   Mer 26 Aoû - 12:37



Tout commence par un de ces moments extraordinaires de la vie qui
ressemblent à s’y méprendre à des moments ordinaires : Juliette,
une femme d’une quarantaine d’années, s’apprête à pousser la
grille de son pavillon de banlieue lorsqu’elle aperçoit, au bout
de la rue, un ami d’enfance, un homme qu’elle a aimé jadis et
qu’elle voit à cet instant passer au bras d’une autre femme.

Cet événement minuscule va déclencher en elle une vague de
souvenirs qui, loin de s’apaiser, ne cesse de prendre de l’ampleur
jusqu’au moment où elle décide de « disparaître » pour vivre
une nouvelle vie, de se débarrasser des entraves sociales et
affectives pour enfin s’épanouir. Loin de sa Bourgogne trop
terrienne, Juliette va choisir pour nouvelle résidence l’une de
ces îles minuscules qui gravitent autour de Capri…
Sur le thème de « l’adieu au monde » cher à Pascal Quignard et présent
dans toute son œuvre, un roman très sensible, très sensuel et même
« physique », qui donne autant à ressentir les charmes de la
solitude, la densité du temps suspendu, que la saveur d’une
cuisine ensoleillée ou le goût intense de la liberté totale.





Quignard, l’homme des Ombres errantes, vient de faire paraître Villa Amalia.
L’histoire toute banale d’une femme mûre, qui se découvre
trompée. Banale, et pourtant. Les descriptions illuminent l’Italie
napolitaine, les personnages sont sobres et émouvants, les
sentiments peu exprimés mais très forts. La solitude de l’héroïne,
son errance est merveilleusement décrite. Au rythme de ses
changements de vêtements, qui sont autant de mues vers une fragile
renaissance, l’on suit le parcours d’une douloureuse ascèse. Ann
Hidden (la cachée) ne semble pas avoir droit au bonheur. Lorsqu’elle
recouvre un semblant de félicité, dans une relation toute
maternelle, elle la voit trop vite interrompue. Remarquable Quignard
qui exprime, en peu de mots, en quelques lignes, la brutalité du
malheur, son horrible soudaineté. Son héroïne est une femme
blessée mais jamais on ne sombre dans le pathétique. Ann, la
musicienne, est emplie de notes. Elle les couve, les assemble, leur
donne jour. Ce fragile équilibre entre les lignes d’une portée
lui procure l’énergie d’avancer. Car le tragique ne peut
atteindre cette mélodie intérieure.


Partir et tout recommencer, est-ce la solution ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mes-lectures.cowblog.fr
Cigale



Féminin Nombre de messages : 35
Age : 41
Passion : danses
Coup De Coeur Livresques : Jane Austen
Préférences Littéraires : Romans historiques, essais
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: Villa Amalia - Pascal Quignard   Sam 10 Oct - 20:02

Je viens de le lire, voici mon avis :

Ann Hidden a bien choisi son pseudo. Après 16 ans de vie commune avec
un homme dont elle découvre brutalement qu'il la trompe, elle décide de
tout plaquer, sur un coup de tête. Sa vie devient une sorte de fuite,
en même temps elle est faite de retrouvailles, et de rencontres, de
deuils aussi. Ecriture simplifiée, concise, qui va à l'essentiel. Ce
chant de la solitude, ce ressac de la vie m'a beaucoup touchée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GossipGirl

avatar

Féminin Nombre de messages : 1070
Age : 28
Passion : lire et écrire
Coup De Coeur Livresques : Tous les romans de Guillaume Musso et Marc Lévy, Sauvage de Maryse Maligne et Une vie est passée de Stéphanie Bonzi.
Préférences Littéraires : J'aime tous les genres mais avoue être une adepte de la Chick-Lit.
Date d'inscription : 18/01/2009

MessageSujet: Re: Villa Amalia - Pascal Quignard   Sam 10 Oct - 20:20

Ce livre est tout simplement magnifique. L'auteur, lorsqu'il décrit les senteurs, nous donne vraiment l'impression de les sentir. Incroyable. De plus, j'ai vu le film et je l'ai adoré. Je trouve qu'il colle parfaitement au livre à part certains passages mais bref . . . C'est magnifique tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bookaddictgirl.skyblog.com
Cigale



Féminin Nombre de messages : 35
Age : 41
Passion : danses
Coup De Coeur Livresques : Jane Austen
Préférences Littéraires : Romans historiques, essais
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: Villa Amalia - Pascal Quignard   Sam 10 Oct - 20:43

au fait je viens de lire le petit résumé qui commence par "Tout commence par un de ces moments extraordinaires de la vie qui
ressemblent à s’y méprendre à des moments ordinaires : Juliette,une femme d’une quarantaine d’années"

A-t-on lu le même roman ? Il s'agit d'Ann et pas de Juliette. Elle n'est pas du tout en train de fermer la grille de son pavillon quand elle rencontre son ami d'enfance. C'est son ami qui l'aborde, elle ne l'a pas aperçu. Ensuite cet ami n'est pas au bras d'une femme. Il y a un mélange entre 4 personnages de l'histoire. Ann est en train d'épier l'homme avec qui elle partage sa vie qui embrasse une femme sur le seuil de sa maison quand un ami d'enfance vient à sa rencontre.

Ou alors j'ai complètement zappé une partie de l'histoire. Il me semblait aussi qu'Ann a 47 ans et Juliette une vingtaine d'années de moins qu'elle.

J'ai du mal à comprendre en fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elora

avatar

Féminin Nombre de messages : 1039
Age : 28
Passion : Lecture, Equitation
Coup De Coeur Livresques : Océan Mer - Alessandro Baricco
Préférences Littéraires : Histoires de vie...
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: Villa Amalia - Pascal Quignard   Lun 12 Oct - 22:48

Il me semble que dans sa fuite, Juliette change de nom et devient Ann... ou quelque chose comme ça.
j'en ai lu d'autres depuis, je ne me souviens plus bien et je n'ai pas le livre sous la main mais les résumés sur le net l'appellent Juliette.(après eux et moi peuvent avoir tord, hein !, mais il y a, au moins, une juliette dans l'histoire...)

ou alors une confusion entre le film et le livre ? (le premier ne respectant pas forcément exactement le second ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mes-lectures.cowblog.fr
Cigale



Féminin Nombre de messages : 35
Age : 41
Passion : danses
Coup De Coeur Livresques : Jane Austen
Préférences Littéraires : Romans historiques, essais
Date d'inscription : 24/05/2009

MessageSujet: Re: Villa Amalia - Pascal Quignard   Mar 13 Oct - 0:12

Mon dieu alors c'est peut-être le film qui mélange tout... Je l'ai jamais vu. Mais à moins que j'ai zappé un truc à un moment il y a bien deux personnes distinctes, l'une Ann (ou Anna) et l'autre Juliette (ou Giulia). Alors effectivement peut-être le film a modifié la véritable histoire, ce qui ne m'étonnerait pas du tout. Merci pour ces précisions. Le film était bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Villa Amalia - Pascal Quignard   

Revenir en haut Aller en bas
 
Villa Amalia - Pascal Quignard
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES DESARÇONNES de Pascal Quignard
» Pascal Quignard
» LES SOLIDARITES MYSTERIEUSES de Pascal Quignard
» TOUS LES MATINS DU MONDE de Pascal Quignard
» [Quignard, Pascal] Les solidarités mystérieuses

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epopée Littéraire :: ~ Romans Histoires de Vie-
Sauter vers: