Epopée Littéraire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LE PIANISTE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Louise

avatar

Féminin Nombre de messages : 8
Age : 22
Passion : Lecture et le Basket
Coup De Coeur Livresques : Ellana ...
Préférences Littéraires : Fantastiques
Date d'inscription : 26/07/2009

MessageSujet: LE PIANISTE   Jeu 30 Juil - 15:54

De Wladyslaw Szpilman

Résumé


1939. Vaincue par les bombardements allemands, la radio nationale polonaise va devoir se taire. Sa dernière émission retentit des accords d'un Nocturne de Chopin. Au piano, le Juif Wladyslaw Szpilman. Il passera deux ans dans le ghetto de Varsovie, avant d'échapper à la déportation grâce à un policier mélomane. Miraculé de la destruction de sa ville, Szpilman sera finalement sauvé par Hosenfeld. Il apprendra plus tard que l'officier allemand qui lui a procuré cachette et vivres a ainsi secouru des dizaines de juifs. Et qu'il est mort dans un camp soviétique.
Lorsqu'en 1945, la radio polonaise se rallume, elle diffuse le même Nocturne de Chopin qu'à la veille de la défaite. Mais le récit de l'incroyable "survie" de Szpilman est censuré par le régime communiste. Il nous est ici livré dans toute sa simplicité et son émotion. Un témoignage bouleversant.


Mon Avis

Un livre très réaliste qui nous montre tout ce qu'à ressentit Wladyslaw Szpilman tout au long des ces dure années qu'il a passé dans le ghetto de Varsovie . J'ai trouvé que les SS était particulièrement horrible et qu'il tuait sans raison . Tuer pour Tuer . Mais malgrè tout c'est un très bon livre et le film a été aussi pour moi un chef d'oeuvre .


un petit extrait bien horrible ...

"Des hommes, surtout , mais on voyait aussi une jeune femme et deux petites filles, toutes les trois avec le crânes affreusement ouvert . Le mur qui les surpromblait portait des traces de sang et de matière cervicales séchée . Celle-là avaient été assassinées selon une méthode chère aux occupants nazis : tenues par les jambes et projetées la tête la première contre les briques . De grosses mouches noires s'affairaient sur les flaques sanguinolentes à terre et sur les corps qui semblaient enfler et pourrir à vue d'oeil dans cette chaleur ."



Extrait du livre "Le Pianiste"
Livre historique

Critique du film

Polanski signe un film d'une grande sincérité, évocation kafkaïenne du nazisme.

Tiré du journal " Libération"

Une adaptation au cinéma a été réalisé
PS :
Bande annonce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://louise-book.skyrock.com/
AdelineA2

avatar

Féminin Nombre de messages : 284
Age : 21
Passion : Lecture
Coup De Coeur Livresques : Ensemble, c'est tout - Les Ames Vagabondes - Ellana ..
Préférences Littéraires : Tellement changeantes
Date d'inscription : 28/07/2009

MessageSujet: Re: LE PIANISTE   Mar 29 Sep - 21:09

J'aimerais beaucoup le lire, étant donner qu'il ta beaucoup plus et que tu as très bon gout pour les livres ! (C'est marrant comme entre cousine on se conseil des livres LOL)
Bref, si une fois j'en ai l'occasion, je lirais ce livre, qui m'a l'air très intéressant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://booksfilms-a2.skyrock.com
 
LE PIANISTE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Baricco, Alessandro] Noveccento: pianiste
» [Jelinek, Elfriede] La pianiste
» Pitié, ne tirez pas sur le pianiste
» [Zariab, Chabname] le pianiste afghan
» La pianiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epopée Littéraire :: ~ Romans Autobiographiques & Témoignages-
Sauter vers: