Epopée Littéraire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La saga de Tancrède le normand, de Viviane Moore

Aller en bas 
AuteurMessage
Kaho

avatar

Masculin Nombre de messages : 87
Age : 25
Passion : Lecture, un poil -mais petit- d'écriture, musique, jeu de rôle
Coup De Coeur Livresques : Tolkien et Robert Holdstock...
Préférences Littéraires : Fantastique et classiques. Très peu de policier et haine envers les romans d'amour...
Date d'inscription : 04/06/2009

MessageSujet: La saga de Tancrède le normand, de Viviane Moore   Mar 23 Juin - 20:34

Auteur : Viviane Moore



Titres :

Tome 1 - Le peuple du vent
Tome 2 - Les guerriers fauves
Tome 3 - La nef des damnés
Tome 4 - Le Hors-venu
Tome 5 - Le sang des ombres

Synopsis, du 4ème de couverture de l'édition 10-18
(Seule édition à ma connaissance)

Pirou, château fort accroché au rivage du duché de Normandie, n'aurait dû être qu'une brève étape du périple de Tancrède et de son maître Hugues de Tarse. Mais en ce mois de septembre 1155, alors qu'un froid terrible s'abat sur le Cotentin, la Mort s'invite dans la citadelle. Le haut mal en est-il seul responsable? Ou est-ce la passion secrète de Bjorn, le pêcheur, pour la maîtresse des lieux? Ou ce cavalier noir qui rôde sur les grèves? Pris dans les remous des passions, des haines et de la peur qui règnent dans la forteresse, Tancrède découvrira-t-il le secret de ses origines? Verra-t-il se réaliser la prophétie de l'inquiétant moine rencontré sur la lande de Lessay : "Vous irez loin, fort loin, messire Tancrède. Par terre et par mer, vers de pays où l'on parle d'autres langues que la nôtre, où l'or et l'argent tapissent les murs, où les femmes sont si belles qu'on les enferme, vous serez prince parmi les princes, et mendiant aussi..." ?

Mon (humble) avis :

Ici, il n'y a pas d'enjeu trop grand pour les épaules de notre pauvre héros, de monde à sauver -ni de jeune princesse d'ailleurs. Pas d'exploits dignes des contes non plus, pas plus encore que d'héroïsme sans faille. Ce n'est pas ici un conte médiéval arthurien ni aucun autre de la même trempe, mais un simple roman historique retraçant l'histoire d'un maître hors pair, et de son apprenti, Tancrède, héros de cette histoire.

Toute l'intrigue vient de l'origine de Tancrède, qu'il devra apprendre de lui-même, son maître refusant de la lui révéler. Si l'intrigue se déroule en Normandie au début du premier tome, Tancrède n'en est absolument pas originaire... Le récit commence par une intrigue dans l'intrigue, bien ficelée mais aux enjeus mineurs comparativement à ce qui suit dans les tomes suivants. D'ailleurs, c'est une caractéristique qu'il est bon de relever : j'ai trouvé l'intrigue, non sans failles, mais toujours bien menée malgré tout... Il y a peut-être l'une ou l'autre issue plus ou moins attendues, mais généralement, tout ne s'éclaire que lorsque, dans la surprise, on découvre le fin mot de l'histoire, le plus souvent par le biais du sage Hugues -lequel ponctue, à ce propos, son discours de citations appropriées, et enrichissantes, ai-je trouvé. Vous l'aure compris, outre le fil rouge qu'est la recherche par tancrède de ses origines, notre héros aura, au cours de son voyage, à faire à d'autres affaires, qui, bien que sans lien apparent avec son but, lui apporteront toujours quelque chose. Je pense notamment à un certain perosnnage récurant et intriguant, mais je n'en dis pas plus pour le moment.

Malgré que les obstacles s'opposant à nos deux comparses (dont la relation est à la fois celle de l'élève au maître, et celle de deux amis, très réaliste àmes yeux) soient toujours surmontés dans un succès plus ou moins réel, à denombreuses reprises, nous assisterons à leurs déconfitures, parfois lourdes en conséquences, et dont ils tireront souvent un enseignement... Somme toute, le récit est très humain, on s'associe réellement aux personnages, le tout désservi par un style qui, tout en étant relativement -mais sans excès- riche, reste fluide et fort agréable. Il faut aussi noter des annexes fort utiles, avec un lexique concernant le vocabulaire d'époque ; d'ailleurs, à ce sujet, j'ai trouvé que l'immersion dans l'ambiance contemporaine était réelle et participait pour beaucoup à la qualité du récit. Autre annexe, que les curieux ainsi que les adpetes de cette époque apprécieront : l'auteur a listé tous les ouvrages de référence, qu'elle a lu pour l'écriture de son roman... On peu par là même jugé de son implication dans son ouvrage.

En bref, ce fut une lecture réellement agréable, qui, sans être exceptionnelle, comule la pupart des avantages que je peux trouver à un roman : une bonne intrigue, des personnages vivants, un style adapté au type de récit mais accessible dès le moment où l'on maîtrise bien sa langue, une continuité mais sans jamais de redondance... J'ai dévoré les quatre tomes (qui ne sont pas trop conséquents, environ 300-350 pages, je pense) en fort peu de temps, sans en perdre une miette... il y a sans aucun doute des défauts à cette saga, mais cela fait quelque temps déjà que je les ai lus, et je n'en ai gardé qu'un excellent souvenir, et les défauts notés ne sont que passagers et non récurants, m'a-t-il semblé, de mes yeux d'amateur en ce genre de lectures... Je ne peux que vous le conseiller si vous aimez les lectures historique, d'autant plus si vous aimez cette période du Moyen-Âge, plutôt peu traitée me semble-t-il!

Je n'en ai pas encore lu le cinquième tome, mais ça sera pour bientôt...


Dernière édition par Kaho le Mer 24 Juin - 13:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Euh...
Lully

avatar

Féminin Nombre de messages : 332
Age : 36
Passion : Littérature, Ecriture, Musique, Cinéma, Les Êtres Vivants...
Coup De Coeur Livresques : L'ombre du vent, de Carlos Ruis Zafon, Une adoration, L'empreinte de l'ange, de Nancy Huston, Oceano Mare, Soie, d'Alessandro Baricco, Les liaisons dangereuses, de Laclos, Les chants de Maldoror, de Lautréamont, Les Fleurs du mal , de Baudelaire, Nadja, d'André Breton, et tant d'autres ;)
Préférences Littéraires : Onirisme, Surréalisme, Fantasy, Prose...
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: La saga de Tancrède le normand, de Viviane Moore   Mar 23 Juin - 20:44

Cela me tente beaucoup! J'adore tout ce qui a trait au médiéval, et de plus, je suis originaire de Normandie...
J'essaierai de le trouver à la bibli!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lully.eklablog.com
Elora

avatar

Féminin Nombre de messages : 1039
Age : 28
Passion : Lecture, Equitation
Coup De Coeur Livresques : Océan Mer - Alessandro Baricco
Préférences Littéraires : Histoires de vie...
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Re: La saga de Tancrède le normand, de Viviane Moore   Mar 23 Juin - 23:28

Si les défauts avaient été récurrent, j'imagine que tu t'en serais mieux souvenu ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mes-lectures.cowblog.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La saga de Tancrède le normand, de Viviane Moore   

Revenir en haut Aller en bas
 
La saga de Tancrède le normand, de Viviane Moore
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AINSI PUIS-JE MOURIR de Viviane Moore
» [Viviane Moore] Au temps des noirs fléaux, Tome 1, Le seigneur sans visage
» [Éditions 10/18] Ainsi puis-je mourir de Viviane Moore
» Le Seigneur sans visage - Viviane Moore.
» MOORE, Viviane

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epopée Littéraire :: ~ Romans Historiques & Mémoires-
Sauter vers: