Epopée Littéraire
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 JC Grangé ~ La ligne Noire

Aller en bas 
AuteurMessage
Magali

avatar

Féminin Nombre de messages : 2506
Age : 25
Passion : Ressentir
Coup De Coeur Livresques : La mante au fil des jours - Christine renard + J'irai cracher sur vos tombes - Boris Vian + Le Rêve - Emile Zola + L'insoutenable legereté de l'être - Milan Kundera
Préférences Littéraires : Boris Vian, Emile Zola, Jean-christophe Grangé, Milan Kundera.
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: JC Grangé ~ La ligne Noire   Dim 14 Juin - 14:26



LA LIGNE NOIRE
« Un tueur qui, depuis sa prison, va guider un journaliste à travers l'Asie du Sud-Est pour que le journaliste découvre peu à peu non seulement les corps mais aussi la nature de la folie du meurtrier, qui est absolument indécelable au départ. Ça parlera de sang noir... » JCG



Jacques Reverdi, ancien champion d'apnée et professeur de plongée renommé, est arrêté en Malaisie après avoir tué plusieurs jeunes filles à coups de couteaux
A Paris, Marc Dupeyrat, journaliste spécialisé dans les faits divers, sait qu'il tient là matière à écrire un article sensationnel et même, pourquoi pas, un roman. Passionné par la personnalité étonnante du serial-killer, Marc cherche à l'approcher et à obtenir ses confidences.
Pour éveiller la curiosité du meurtrier, il invente le personnage de la jeune Elisabeth, avec qui Reverdi accepte finalement de correspondre depuis sa prison de Malaisie. En livrant petit à petit ses secrets, le tueur entraîne Marc en Asie du Sud-Est, sur les traces de ses meurtres et de sa folie...


Il existe, quelque part en Asie du Sud-Est, entre le tropique du Cancer et la ligne de l'Equateur, une autre ligne.
Une ligne noire,
Jalonnée de Corps et d'Effroi.

Vous savez pourquoi j’aime Grangé ? Parce que c’est le seul auteur qui me fasse autant d’effet. A la lecture de ce roman, j’ai pour la première fois detournée les yeux en grimacant devant l’horreur criminelle qu’il sait si bien décrire. On assiste littéralement à la scène. Et pour ne pas parler que de ça, il y a d’autres scènes, dans La Ligne Noire ou dans d’autres romans, qui me font penser à des choses qui me déconcentrent totalement, au point de ne plus arriver à poursuivre ma lecture tant l’auteur me désoriente en décrivant pourtant des scènes parfois banales. Il a le don de Transporter le lecteur là où personnellement, je ne suis jamais allée. Cet auteur est décidément incroyable. Je n’arrive pas à décrire tout ça mais, franchement, Grangé, on pourrait se demander s’il n’a pas vécu ce qu’il a écrit tellement on a de la facilité à se mettre à la place du protagoniste, notamment dans La Ligne Noire, et j’ai personnellement ressenti chacune des phrases chocs qui jalonnent le roman a un rythme impitoyable et acharné.
Inutile de préciser que la fin, pour une fois, était une chute comme j’en ai rarement vue. Chaque page qui se termine amène le lecteur à se demander comme cela va finir. Jusqu’à la dernière page, Grangé ne nous lache pas d’une semelle.
A lire absolument.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://val-mybae.skyrock.com
 
JC Grangé ~ La ligne Noire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Grangé, Jean-Christophe] La ligne noire
» Grangé Jean-Christophe - La Ligne Noire
» NOREV LIGNE NOIRE 1993
» [Lansdale, Joe R.] Sur la ligne noire
» Le moiré d'un RAW késako ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Epopée Littéraire :: ~ Romans Policiers (Thrillers), d'Espionnage & Judiciaires-
Sauter vers: